Haïti-Sécurité : Dix cadettes de la Pnh en formation en Colombie

P-au-P, 1 er fév. 2013 [AlterPresse] --- Un groupe de dix (10) cadettes de la police nationale d’Haïti (Pnh) reçoivent une formation policière de base d’une durée de 11 mois (février 2013- décembre 2013) à Bogota (Colombie), apprend AlterPresse.

L’objectif est d’améliorer le professionnalisme et les compétences de ces femmes au sein de la Pnh, précise un communiqué de l’ambassade américaine transmis à AlterPresse.

Au terme de ce programme, ces femmes devraient avoir acquis une formation policière de base complète, notamment en matière de violence sexuelle basée sur le genre et sur la question de la protection des mineurs.

Elles devront retourner en Haïti en décembre 2013, en vue d’entamer leur travail au sein de la Pnh en tant qu’agentes de changement.

Elles ont été spécialement sélectionnées, à l’école de police Sumapaz en Colombie, sur la base de leur éducation, leurs aptitudes et leurs compétences en espagnol, selon la note.

La formation de ces dix (10) policières a été financée par le bureau international des affaires narcotiques et du renforcement de la loi en partenariat avec le bureau des affaires narcotiques de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique (Inl/ Nas), indique l’ambassade étasunienne, sans avancer le montant.

Ces policières ont été présentées par le directeur de la Pnh, Godson Orélus, au colonel Fernando Buitrago, responsable du bureau des relations internationales de la police nationale colombienne, lors d’une cérémonie organisée, le mercredi 30 janvier 2013, à l’aéroport international Toussaint Louverture de Port-au-Prince, avant leur départ.

Au cours de l’année 2012, grâce à un financement de l’Inl, la Colombie a déjà offert des sessions de formation plus courtes pour des agents de la Pnh dans plusieurs domaines, comme la planification stratégique, la lutte contre le trafic des stupéfiants, la lutte contre les enlèvements.

Sept (7) autres cadettes de la police haïtienne devront se rendre au Chili, à la fin du mois de février 2013, pour une période de trois ans (jusqu’en 2016) en vue d’effectuer des études en justice pénale.

À leur retour en 2016, les policières rodées au Chili seront élevées au grade d’inspectrices municipales.

Actuellement, les femmes représentent moins de 7% de l’effectif de la Pnh. [emb kft apr 01/02/2013 12:40]