A travers Haiti

Haïti-Genre : Surmonter les obstacles à l’émergence d’une société égalitaire


samedi 2 février 2013

Correspondance Exalus Mergenat

Gonaïves, 2 fév. 2013 [AlterPresse] --- Des représentants du secteur étatique, des membres de la societé civile et d’organisations des femmes des différentes communes de l’Artibonite (Nord) ont identifié différents obstacles à l’émergence d’une société égalitaire.

Cette démarche a été entreprise lors d’un atelier d’échanges et de discussion aux Gonaïves (nord) le 30 janvier dernier par le Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes (Mcfdf), constate l’agence en ligne AlterPresse.

Cet atelier d’échanges et de discussions a été organisé dans le cadre de la préparation d’un document départemental qui devra être ajouté à la politique d’égalité d’ici début 2014, a indiqué la coordonnatrice adjointe des maisons des femmes du ministère à la condition féminine, Rachelle Louissaint.

Les participantes et participants ont profité pour faire des recommandations qui doivent être insérées dans la future feuille de route de la politique nationale d’égalité des sexes que doit appliquer le MCFDF en coordination avec les autres entités ministérielles, a dit la coordonnatrice adjointe des maisons des femmes du ministère à la condition féminine.

Selon elle, les travaux d’élaboration de ce document qui concerne aussi les autres chefs lieu des départements du pays ont démarré depuis 2008 et prendront fin début 2013.

« Haïti a signé et ratifié en 1981 la convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) qui constitue en soi un programme pour l’égalité entre les femmes et les hommes », a déclaré Louissaint.

Pendant cet atelier, les thèmes qui ont retenu l’attention des participantes et participants sont l’éducation, la santé, l’emploi, la participation politique, l’économie, l’énergie et l’état de droit, a fait savoir pour sa part, la coordonnatrice départementale du Mcfdf dans l’Artibonite, Netlande Pierre Derilus.

« Je souhaite que les recommandations soit prises en compte afin que les mesures pour l’équité de genre dans l’ensemble des processus de décision dans tous les domaines et par tous les acteurs et toutes actrices soient respectées », a déclaré Derilus.

Les participantes et participants à cet atelier se sont montrés satisfaits.

La coordonnatrice des organisations des femmes cadres actives de Dessalines (Ofcad), Suzette Jean Charlot, pense que cette initiative facilitera le respect des droits des femmes dans le pays.

Pour sa part, la coordonnatrice de la fondation d’aide pour le développement de la commune Ennery (Fonded), Guylaine H. Pierre, qui est une ancienne mairesse de la commune, a félicité les organisateurs de cet atelier.

La politique de l’égalité entre les femmes et les hommes permettra l’émergence d’une société haïtienne juste, équilibrée et égalitaire, souligne t-elle. [em kft gp apr 02/02/2013 9 :30]