Haïti-Viol : La confrontation entre Pierre Louis et Bernadin, renvoyée à une date ultérieure

P-au-P, 23 janv. 2013 [AlterPresse] --- La confrontation juridique entre l’accusé Josué Pierre Louis et la victime présumée Marie Danielle Bernadin n’a pa eu lieu comme prévu au cabinet d’instruction ce mercredi 23 janvier 2013, à cause de la dispute violente ayant éclaté entre les partisans des deux parties, a appris AlterPresse.

Les journalistes et les militants des droits humains ont eu droit à un spectacle de confrontation physique à l’intérieur même du tribunal.
Une situation qui a été vite maitrisée par les agents de la Police nationale d’Haïti.

Les avocats de la victime ont recommandé de surseoir à la confrontation entre l’accusatrice et l’accusé, tout en réclamant que le juge instructeur Merlan Delabre, suspecté d’avoir des liens avec Pierre-Louis, soit dessaisi du dossier.

Par ailleurs, Josué Pierre Louis, dans son élément, a montré la photo d’une fille nue sur son portable au juge. Il prétend qu’il s’agit de Marie Danielle Bernadin, mais le juge Delabre a refusé de considérer la photo.

Josué Pierre Louis n’en est pas resté là. Il a même tenté de prendre sa présumée victime dans ses bras, selon les avocats de Bernadin, qui affirment que celle-ci, outrée, a refusé catégoriquement traitant Pierre Louis de « violeur et vagabond ».

Marie Danielle Bernadin a déjà eu un face a face hier 22 janvier avec l’un des employés du Conseil électoral. Mais aucune date n’est pour l’instant annoncée pour la reprise du face à face avec son présumé agresseur. [efd jep kft gp apr 23/01/2013 15 :10]