Haïti-Vaudou : Le président Martelly visite les principaux lakous des Gonaïves

Correspondance Exalus Mergenat

Gonaïves, 15 janv. 2013 [AlterPresse] --- Le président de la République, Michel Joseph Martelly, accompagné du ministre de la culture, Jean Mario Dupuy, et de l’un de ses conseillers, Youri Latortue, a visité dimanche 13 janvier 2013, les trois principaux lakous dediés au culte vaudou aux Gonaïves, Souvenance, Soukri et Badio Badi, observe l’agence en ligne AlterPresse.

Par cette visite, le président Martelly entendait respecter une promesse qu’il avait faite aux serviteurs des lakous lors de sa campagne électorale.

« Je vous ai dit que je viendrais vous visiter si je suis élu président », a déclaré le chef de l’État qui s’adressait aux serviteurs et aux habitants des différents lakous qu’il a visités séparément.

« Promès se dèt » (en français littéralement : une promesse est un du), ajoute t-il.

A Souvenance, Michel Martelly a été reçu par le serviteur Fernand Bien Aimé qui lui a passé une bougie allumée, un gobelet rempli d’eau et un foulard à mettre à son cou après lui avoir ouvert le perystil, temple vaudou.

Le chef de l’État en a profité pour jeter un peu d’eau, en signe de remerciement aux esprits, qui d’après lui, l’ont supporté lors des élections.

« Je ne resterai jamais loin de vous », a dit le président qui a aussi dansé un peu sur le rythme des tambours à cette occasion.

Des travaux de réparations vont être effectués dans les lakous, des blocs sanitaires y seront installés, le trône du serviteur sera réparé et une école de tambour sera aussi construite dans chaque lakou, a annoncé le président de la république.

« Le vaudou est une religion comme toutes les autres, mais négligée, j’apporterai mon accompagnement à ce secteur », a encore déclaré le chef de l’état.

Pour sa part, le ministre de la culture, Jean Mario Dupuy, a annoncé l’ouverture d’un bureau mobile de l’office nationale d’identification (ONI) pour l’enregistrement des habitants des lakous qui pourraient recevoir bientôt leur carte d’identification nationale.

Les services des archives nationales seront aussi bientôt à la portée des habitants des lakous en vue de leur permettre de recevoir leur acte de naissance, a dit Dupuy.

Pour sa part, le serviteur Fernand Bien Aimé a demandé aux esprits de supporter le président tout au long de son mandat de cinq ans.
Martelly a aussi profité de sa visite pour distribuer aux habitants de lakou souvenance environs deux cent (200) "paniers de solidarité" (kit alimentaire).

De leur coté, l’impératrice (titre vaudou) Marie Carme Delva et le serviteur Dorsainvil Estimé de lakou Soukri et Badio ont remercié le président de la République pour cette visite qui est selon eux, un geste de reconnaissance de l’importance du vaudou.

Ils ont profité pour demander au président de finaliser un projet visant à installer des lampadaires dans les lakous.

Les lakous Souvenance, Soukri et Badio, des localités se trouvant dans la deuxième et troisième sections communales des Gonaïves ne sont pas branchées sur le réseau électrique des Gonaïves, déplore le serviteur Estimé.

Michel Martelly doit ainsi répondre à d’autres promesses, de services sociaux cette fois.

Le chef de l’Etat n’en est pas à son premier déplacement religieux. Depuis son élection, Martelly qui s’est marié dans une église catholique romaine, ne s’est pas privé de visite dans les églises protestantes jusqu’à recevoir volontiers la bible en cadeau.

L’ancien chanteur de compas direct, bien connu pour sa grivoiserie et son penchant pour le striptease, a même été voir le pape à Rome en 2°12. [em kft gp apr 15/01/2014 12:40]