Haïti-Viol : La première audition de la présumée victime de Josué Pierre-Louis prend fin

P-au-P., 06 déc. 2012 [AlterPresse] --- L’audition de la présumée victime de viol de la part du président du conseil électoral contesté, Josué Pierre-Louis, a pris fin en milieu d’après-midi de ce 6 décembre au cabinet d’instruction près du tribunal civil de première instance de Port-au-Prince, constate AlterPresse.

Marie-Daniel Bernardin, accompagnée de ses avocats, a été entendue par le juge Joseph Jeudilien Fanfan, en charge du dossier.

Pendant l’audition, qui s’est déroulée dans le calme, suivant les avocats, le ministre de la justice, Jean Renel Sanon, a fait son apparition sur les lieux.

C’est une « simple coïncidence », a-t-il justifié au micro des journalistes, et il a ajouté : « je suis ministre de la justice, je suis au palais de justice ».

« Est-ce un hasard », s’est interrogée Olga Benoit, de la Solidarité des Femmes Haïtiennes (SOFA), une organisation qui soutient la présumée victime, avec le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH).

Marie Yolène Gilles du RNDDH a qualifié la présence du ministre sur les lieux d’acte d’ « intimidation ».

Proche du pouvoir en place, ancien commissaire du gouvernement près la cour d’appel de Port-au-Prince, ancien directeur général et ancien ministre de la justice et de la sécurité publique, ancien secrétaire du Palais National, Josué Pierre-Louis a été nommé comme l’un des représentants du pouvoir exécutif au sein du conseil électoral "présidentiel" contesté. [gp apr 06/12/2012 14 :00]