A travers Haiti

Haïti-Environnement : Trente-trois jeunes gradués en agro-écologie


vendredi 23 novembre 2012

Correspondance Ronel Odatte

Hinche, 23 nov. 2012 [AlterPresse] --- Trente-trois (33) jeunes formés pour devenir des entrepreneurs agricoles s’apprêtent à investir les filières maraichères, des céréales et de l’élevage, dans plusieurs communes du département du Centre, apprend AlterPresse.

Ces jeunes, dont 11 femmes, ont reçu le jeudi 22 novembre 2012 au Centre de formation des cadres paysans à Papaye (10 km de Hinche) leurs diplômes au terme d’un an de formation.

Ils ont été formés en agro-écologie, production végétale, gestion de bassin versant, gestion et comptabilité de base, petit élevage et environnement.

Ces nouveaux techniciens et techniciennes en agro-écologie, originaires des 12 communes du Plateau Central, sont également des futurs entrepreneurs agricoles qui bénéficieront des emprunts et subventions de l’agence française pour le développement (AFD) et d’un encadrement technique du Mouvement des paysans de Papaye (Mpp).

Selon le responsable de la formation, l’ingénieur-agronome Vernat Suprême, les gradués vont avoir la possibilité d’appliquer sur le terrain tout ce qu’ils ont appris et « investir les filières comme la banane, la culture maraichère, les céréales et l’élevage ».

Les techniciennes/techniciens gradués hier jeudi ont porté des T-shirt en vert sur lesquels l’on pouvait lire l’inscription « Tèt kole pou yon ayiti tou vèt », histoire de traduire leur volonté désormais de se consacrer à la lutte pour la protection de l’environnement.

L’un des gradués, Ilson Sidas, originaire de la section Sarrasin, commune de Mirebalais (bas Plateau Central), promet particulièrement de s’atteler à cette tache.

Manouche Etienne, une jeune paysanne venant de la commune de Maissaide compte, pour sa part, investir dans l’élevage et la production de banane. Elle se montre également satisfaite d’avoir eu l’opportunité de suivre la formation. « Si tous les paysans et paysannes avaient la possibilité de se former et s’ils avaient les encadrements nécessaires, Haïti ne serait pas dans cet état de misère et de pauvreté », croit-elle.

Le responsable du Mpp, Chavannes Jean Baptiste, a rappelé aux gradués la nécessité de pratiquer une agriculture saine au cours de leurs expériences. « Vous serez en face de deux modèles d’agriculture, l’une peut apporter la vie et l’autre peut détruire notre planète », indique t-il, évoquant l’agriculture paysanne ou biologique et industrielle.

Plusieurs personnalités ont fait le déplacement pour participer à cette cérémonie de remise de diplôme, dont le délégué départemental du centre, Georges Garnier et la mairesse adjointe de la municipalité de Hinche, Neyla Beaugé.

Vingt-trois (23) jeunes gradués en agro-écologie l’année dernière sont aujourd’hui des entrepreneurs agricoles. Les activités qu’ils entreprennent dans les sections de Juanaria, Marmont, Aguahédionde rive droite, commune de Hinche, ont occasionné pas mal de débouchés pour les habitants qui y vivent. [ro kft gp apr 23/11/2012 11 :00]