HaitiWebdo

HaitiWebdo, semaine du 28 octobre au 3 novembre 2012

Haïti : Après le cyclone Sandy, d’éventuels ennemis de l’intérieur pointés par le gouvernement


lundi 5 novembre 2012

P-au-P, 5 nov. 2012 [AlterPresse] --- Au moment où les autorités haïtiennes doivent faire face aux conséquences du passage de l’ouragan Sandy (entre le 23 et le 26 octobre 2012), elles font part d’éventuels plans d’attaques qui viseraient une déstabilisation du gouvernement.

Des « individus en cavale » du réseau de kidnappeurs de Clifford Brandt - incarcéré depuis le lundi 22 octobre 2012 - chercheraient à déstabiliser le gouvernement, indique le premier ministre haïtien, Laurent Salvador Lamothe, au cours d’une conférence de presse le mardi 30 octobre 2012.

Déjà, une quinzaine de personnes sont arrêtées dans le cadre de cette affaire, dont la secrétaire de l’homme d’affaire accusé, Sawadienne Jean et son mari Franck Saintérine.

Clifford Brandt aurait pris l’habitude d’utiliser le téléphone cellulaire de sa secrétaire, qui venait souvent travailler avec le téléphone portable de son époux.

Quant à la question de la déstabilisation, c’est pour la seconde fois qu’une telle éventualité est évoquée dans les sphères gouvernementales.

Au mois d’avril 2012, le nom du nommé Kanski Pierre a été cité par le gouvernement, comme membre d’un groupe, en train de comploter avec des complices en République Dominicaine pour donner un coup d’État au président Michel Martelly.

Martelly s’estime à l’abri de tout coup d’État

Cette nouvelle d’une éventuelle déstabilisation du gouvernement arrive à un moment où Martelly s’estime à l’abri de tout coup d’État.

La présence de la mission des nations Unies de stabilisation en Haïti et le (possible) regard protecteur des pays de la communauté internationale sur Haïti, seraient dissuasifs,
a déclaré Martelly à France 24, une station de télévision française.

La présence de la Minustah semblerait, cependant, moins dissuasive que l’affirme Martelly, au regard des informations de complot qui émanent du gouvernement.

De l’État d’urgence à la demande d’aide d’urgence

Le gouvernement haïtien a lancé « un appel éclair », demandant de l’assistance humanitaire internationale pour pouvoir répondre aux besoins des personnes sinistrées à cause du passage de l’ouragan Sandy.

Cet appel a été rendu public le 4 novembre 2012.

L’état d’urgence a été décrété, le mercredi 31 octobre 2012, sur tout le territoire d’Haïti, pour un mois.

La République bolivarienne du Venezuela a déjà acheminé, en Haïti, 254 tonnes de nourriture, dont la dernière cargaison est arrivée le vendredi 2 novembre 2012.

Le dernier bilan en date, sur le passage du cyclone Sandy en Haïti, fait état de 54 morts, 20 disparus, 18,000 familles victimes et plus de 10,000 maisons endommagées. L’ouragan Sandy a aussi détruit les plantations sur 88 mille hectares de terres.

Vers la disponibilité de données statistiques sur l’agriculture haïtienne

« Des statistiques de base sur l’agriculture du pays sont désormais disponibles », fait savoir le ministre de l’agriculture, Thomas Jacques, au cours de la présentation des résultats d’un recensement sur l’agriculture le mardi 30 octobre 2012.

Ce recensement a duré environ au moins 5 ans (octobre 2007 – octobre 2012). Plus d’un millier d’enquêtrices et d’enquêteurs ont été mobilisés pour les opérations.

Réflexions sur la cybercriminalité et la cyberséccurité

Un séminaire sur la cybercriminalité et la cybersécurité a été organisé, les 30 et 31 octobre 2012 à Port-au-Prince, en prélude à la rentrée d’Haïti dans l’E-gouvernance prônée par Michel Martelly.

Il est très important de commencer par comprendre le concept de cyberséccurité, à un moment où le pays connaît des avancées technologiques, estime le directeur du conseil national des télécommunications (Conatel), Jean Marie Guillaume.

La maîtrise de ces connaissances devra permettre à l’État de mettre sur place « une stratégie nationale » de lutte contre les cybercrimes,
avance, pour sa part, le porte parole de la police nationale d’Haïti (Pnh), Frantz Lerebours.

8e commissaire de gouvernement en 17 mois au parquet de Port-au-Prince, nouveaux objectifs …

Les faussaires, les trafiquants de drogue, les kidnappeurs devront, désormais, changer de métier, selon les déclarations du nouveau chef du parquet près le tribunal civil de Port-au-Prince, Me. Lucman Délille, 8e commissaire investi en 17 mois de gestion de la nouvelle administration politique.

Ces derniers sont appelés à remettre leurs armes, poursuit Délille, installé en ses fonctions le mardi 30 octobre 2012.

Il remplace, définitivement à ce poste, Me. Jean Renel Sénatus, qui a été mis en disponibilité le 27 septembre 2012. Ce qui avait occasionné une période d’Intérim.

Haïti adhère à une campagne mondiale de sensibilisation au tourisme

La ministre haïtienne du tourisme, Stéphanie Balmir Villedrouin, et le secrétaire général de l’organisation mondiale du tourisme (Omt), Taleb Rifai, ont paraphé, fin octobre 2012 à Port-au-Prince, un protocole d’accord, contenant au moins 6 objectifs, notamment la mise sur pied d’un plan stratégique national de développement du tourisme et celui d’un plan de législation du tourisme, l’établissement de compétences et d’outils pour fournir un meilleur cadre touristique.

Un programme d’énergie renouvelable pour les hôtels, une campagne de sensibilisation au sein des populations locales, sont deux autres aspects touchés dans cette entente.

Avec le président Martelly, Taleb Rifaï a signé « l’adhésion et l’engagement » du pays, dans la campagne mondiale du tourisme, et un mémorandum de compréhension sur le tourisme.

Des personnes victimes de bataille rangée entre gangs

Au moins 7 personnes sont mortes par balles à cause de conflits armés, ayant éclaté, dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 novembre 2012, entre des gangs des quartiers de Simon Pelé et Boston, à Cité Soleil (au nord de la capitale).

D’autres quartiers de la capitale sont également sous tension et sous pression de gangs armés, en particulier dans la zone de Bolosse (périphérie sud de la capitale), où 2 personnes auraient succombé aux balles de bandits. [srh kft rc apr 05/11/2012 14:00]