A travers Haiti

Haïti-Insécurité : Deux mineurs kidnappés, puis libérés à Thomonde


lundi 29 octobre 2012

Correspondance Ronel Odatte

Thomonde (Plateau central), 29 oct. 2012 [AlterPresse] ---Emerson Jean et Samuel Jean, deux cousins mineurs âgés respectivement de 9 et 10 ans, enlevés le vendredi 26 octobre 2012, à la rue Tamarin à Thomonde (16 km de Hinche, haut plateau central) ont été libérés le samedi 27 octobre 2012, annonce la police nationale d’Haïti (Pnh).

Ces deux mineurs ont été enlevés, pendant qu’ils jouaient avec d’autres enfants de leur âge dans la soirée.

Samuel Jean, qui a pu s’échapper des mains de ses ravisseurs près de la localité de Benaco (1re section de Savannette Cabral, commune de Thomonde), a pu donner l’alerte sur l’enlèvement.

Grâce aux informations données par Samuel Jean, les autorités judiciaires et policières ont alors mené une opération qui a permis la libération, le 27 octobre, de son cousin, Emerson Jean, retenu en captivité dans un champ de canne-a-sucre à Benaco.

Le même jour, les autorités ont procédé à plusieurs arrestations, dont Ronaldy Noel et Lymkey Jean, deux proches de la famille Jean, indique le juge titulaire de la juridiction de Thomonde, Wilfride Larivière.

Une rançon de trente mille dollars américains (US $ 1.00 = 43.00 gourdes ; 1 euro = 58.00 gourdes) aurait été exigée par les kidnappeurs, souligne Larivière qui précise avoir eu des données, selon lesquelles le nommé Jéthro Noël s’était retrouvé accompagné d’un enfant dans un champ de canne-à-sucre.

« Au moment où nous étions en train de jouer avec d’autres enfants, une personne nous a demandé d’aller chercher une autre enfant quelque part. Au lieu indiqué, cette personne m’a pris par le coup et m’a conduit jusqu’à Benaco. J’ai été ligoté, avec les yeux bandés, sous un manguier pendant environ 24 heures. Elle m’a donné de l’avocat et de la canne-à-sucre, quand je disais avoir faim. Parfois, elle me menaçait de me tuer », rapporte à AlterPresse Emerson Jean.

L’auteur présumé de cet enlèvement, Jétro Noel, a été molesté a coups de poing, de bâton et de pierres par la population en colère.

La police a pu intervenir pour éviter le pire et l’amener d’urgence à l’hœpital Sainte Thérèse de Hinche. Malheureusement, Jéthro Noël a succombé de ses blessures le même jour du 27 octobre 2012.

Le phénomènes d’enlèvement et de séquestration de personnes tendrait à prendre de l’ampleur dans le département du Centre.

Un adolescent de 14 ans, Jameson François, porté disparu le samedi 18 août 2012, a été retrouvé mort le lendemain dans la localité de Mojé, 1re section de Savanette Cabral (commune de Thomonde), d’où il est originaire.

Le 25 juillet 2012, une fillette de 6 ans, Chrismael Jean, a été enlevée, puis sauvagement assassinée dans la localité de Montegrande (3e section Aguahedionde rive droite, commune de Hinche, Haut plateau central). [ro emb rc apr 29/10/2012 16 :00]