Español English French Kwéyol

Un Nobel pas très noble !

Débat

Par Robert Sae *

Soumis à AlterPresse le 13 octobre 2012

Hier, le label du pacifisme a été attribué au président de la plus grande puissance impérialiste du monde avant même qu’il eut fait ses preuves. Remarquez : le choix s’est révélé justifié puisqu’il s’est rattrapé en envoyant de nouvelles forces en Afghanistan et en aménageant la stratégie militaire de l’empire en vue des futures confrontations.

Aujourd’hui, le Nobel de la paix vient honorer une institution dont les dirigeants mènent la plus furieuse guerre de classe de l’histoire. Le jury entend vraisemblablement récompenser ces immenses efforts qui sont fait pour imposer cette loi de la jungle qui veut que le plus fort gagne ! Priver les plus humbles des bénéfices des services publics de santé et d’éducation, affamer les retraités, licencier massivement, tout cela, c’est manifestement faire œuvre de paix ! Mais, direz-vous, on a empêché les conflits ! L’Allemagne et la France ne se feront plus la guerre ! Le dépeçage de la Yougoslavie et les bombes lâchées par l’OTAN, cela ne compte pas. Et surtout ne faites aucune comparaison avec le fait que les bourgeoisies nationales, pour assurer des espaces pacifiés à leur marché intérieur, aient mis fin aux guerres opposant les seigneurs féodaux.

Ah ! Ces fameux prix ! Il y en a qui y croient !

................

* Enseignant et militant politique martiniquais