Haïti-Peinture : le ministère de la culture rend hommage au peintre Prefète Duffaut

P-au-P, 11 oct. 2012 [AlterPresse] --- « Merci à ce grand artiste qui a illuminé le monde de la peinture et de l’art en général et qui nous laisse en héritage tant de beauté et de matière à rêver » : c’est en ces termes élogieux que le Ministère de la culture salue la mémoire du peintre naïf Prefète Duffaut qui a déposé définitivement le pinceau le 6 octobre 2012, date de son décès à Port-au-Prince.

Né sous le soleil de Jacmel le 1er janvier 1923, Duffaut a exercé son métier durant 68 ans de sa vie où chacune de ses œuvres convainc le grand public en général et les connaisseurs en particulier.

Selon le communiqué du ministère de la culture, le peintre jacmélien a « inventé un style, proposé un regard, mélangé les couleurs d’une façon inimitable ».

Autrement dit son œuvre restera immortelle et la postérité s’en souviendra longuement.

Malheureusement, le tremblement de terre du 12 janvier 2012 ne permettra pas aux générations à venir de contempler les peintures murales de la cathédrale Sainte-Trinité que Duffaut a réalisées aux côtés d’autres peintres en 1950, dont Hector Hyppolite et Wilson Bigaud.

« L’amateur comme le connaisseur embarque du premier coup d’œil dans ses villes imaginaires, ses rues, ses ponts superposés desquels on peut, toujours à son invitation généreuse, toucher le ciel, accéder à cette magnificence qui caractérise ses toiles », apprécie le ministère de la culture.

L’ambassade de France à Port-au-Prince a également salué la mémoire du défunt.

« Toutes nos pensées vont à sa famille, à ses proches, à tous ceux qui ont connu, aimé et continueront d’aimer son œuvre inspirée et chatoyante », exprime l’ambassadeur de France en Haïti, Didier Le Bret affirmant que les français connaissaient et appréciaient ce grand artiste.

L’ambassadeur voit en Duffaut un infatigable créateur d’utopies urbaines qui a marqué en profondeur l’imaginaire haïtien avec l’usage dans ses œuvres picturales de couleurs vives, ponts suspendus dans le vide, cités tendues vers le ciel.

Les funérailles de l’immortel Duffaut seront chantées le samedi 13 octobre à l’église Saint-Louis Roi de France à Port-au-Prince. [efd emb kft gp apr 10/11/2012 12 :55]