Encore une distinction pour la chanteuse d’Opéra Nicole St.Victor !

Par Joà« l Lorquet

Soumis à AlterPresse le 14 avril 2004

Le Samedi 10 avril dernier, la chanteuse d’Opéra Nicole St.Victor s’est vue
décerner un trophée par la « Haitian Entertainment and Culture » au cours
d’une grande manifestation culturelle tenue au James L. Knight International
Center de Miami. Cette nouvelle distinction a été attribuée à l’artiste
pour son travail ardu, sa persévérance et son dévouement à l’héritage
culturel haïtien. C’était également l’occasion pour cette organisation de
reconnaître publiquement le travail accompli par Nicole St.Victor dans la
formation de plusieurs générations de musiciens à l’Ecole de Musique Ste
Trinité et la transmission de la culture musicale haïtienne.
Une vingtaine d’autres musiciens haïtiens de toutes tendances et
d’autres personnalités de l’univers culturel haïtien ont été honorées.
Nicole était accompagnée du Rév. Père David César, Directeur de la section
musicale de Ste.Trinité, Carlande Gabriel, première de la section
violon-alto de l’Orchestre Philharmonique Ste.Trinité (OPST), M. Hector
Lominy, Chef de l’OPST.

La cérémonie qui coïncidait avec la célébration du 200ème
anniversaire de l’indépendance d’Haiti, était constituée par des prestations
de plusieurs artistes de renom dont Eddy Prophète, Carole DeMesmin, Boulot
Valcourt et des groupes haïtiens notamment Kompa Kreyôl, Kampèch et des
shows de danse. Le gala a été suivi d’un bal animé par l’ensemble musical
haïtien bien connu le Skash Shah.

Faire de la musique pour unir les peuples

Nicole StVictor qui, a déjà reçu à date, environ une vingtaine de prix et
mentions honorifiques tant à l’étranger (prix de la Mélodie Française à 
Paris 1967) qu’en Haïti (Université Royale d’Haïti, Haitel, etc), a déclaré
être « très contente d’être honorée par la diaspora car cela lui démontre
qu’elle est appréciée. Son objectif principal est d’abord de passer un
message très important dans la musique, car depuis son jeune âge elle
travaille pour cela a travers la musique. Nicole croit que son message
continuera a démontrer que c’est par la musique qu’on pourra unir tous les
peuples. Elle affirme chanter surtout pour la paix et la gloire de Dieu".
Nicole St.Victor qui est honorée pour la première fois aux Etats-Unis, plus
particulièrement à Miami, avoue qu’elle ne pensait pas qu’elle était
vraiment connue la-bas.

Contribuer à la préservation et à la promotion de la culture haitienne

La cérémonie de remise de distinction a permis de faire connaître au monde
et plus particulièrement aux diverses communautés du Sud de la Floride,
l’héritage culturel haitiano-caraïbéen. « En participant à cet événement,
les participants ont en quelque sorte contribué à la préservation et à la
promotion de la culture haïtienne » indique Mme. Maggie Bellabe,
coordonnatrice du « Haitian Entertainment Awards ».

Le « Haitian Entertainment Awards, Inc. » présidé par M. Jean Sony Zulérion
s’est donné pour mission d’élever le niveau de l’industrie musicale
haïtienne ; Préserver et promouvoir l’héritage musical et la culture
haïtienne et permettre l’émergence de jeunes talents artistiques haïtiens en
général.

Une carrière bien remplie

A rappeler que Nicole St.Victor a étudié le chant d’abord en Haïti avec Mme
Elizabeth Mahy et Carmen Brouard. En 1964, elle reçut une bourse de
l’Ambassade de France pour étudier au Conservatoire de Paris. En 1968, elle
fréquenta l’Académie Ste. Cécile de Rome. Durant sa belle carrière
artistique, elle a participé à beaucoup de festivals à travers l’Europe et
l’Amérique.

Nicole St.Victor dispose d’un répertoire assez vaste vu quelle
interprète des mélodies en langue allemande, française, espagnol, anglais et
italien sans oublier un large répertoire de musique haïtienne constitué des
oeuvres magnifiques de Ludovic Lamothe, Serge Villedrouin, Férère Laguerre,
etc.

Nicole St.Victor a participé à la concrétisation d’un Compact Disc
pour marquer le 100ème anniversaire de Werner Jaegerhuber, elle participa
également au premier disque de Gérald Merceron. Perfectionniste, elle a
attendu jusqu’en décembre 2002, pour se décider, grâce à son entourage, à 
publier son premier CD intitulé : "Nicole St.Victor, la Soprano". Elle a
également prêté sa voix à la réalisation du dernier disque d’Or enregistre à 
l’occasion du bicentenaire de l’indépendance d’Haïti.

Joà« l Lorquet

Joellorquet@yahoo.com