Développement durable

Haïti- Patrimoine : En route pour la restauration d’une maison Gingerbread et la mise en œuvre d’un chantier-école à Port-au-Prince


jeudi 27 septembre 2012

P-au-P, 27 sept. 2012 [AlterPresse] --- La fondation connaissance et liberté (Fokal) a procédé, le mercredi 26 septembre 2012, à Port-au-Prince, au lancement des travaux de restauration d’une maison Gingerbread appelée « Maison Dufort » et la mise en œuvre d’un chantier-école qui vise la formation de jeunes techniciennes et techniciens en restauration de patrimoine, a observe l’agence en ligne AlterPresse.

Cette maison, une fois restaurée, deviendra un centre d’interprétation architecturale, à la manière d’un petit musée.

Elle sera aussi un espace ouvert pour assurer la formation et faire des expositions en architecture, notamment en ce qui concerne les maisons Gingerbread, précise la présidente de la Fokal, Michèle Duvivier Pierre-Louis.

Cette initiative de la Fokal s’inscrit dans le cadre d’un programme global de de réhabilitation des maisons Gingerbread de Port-au-Prince, en collaboration avec l’institut de sauvegarde du patrimoine national (Ispan), le World Monuments Fund (Wmf) et l’institut du patrimoine Wallon.

Les maisons Gingerbread représentent un modèle de construction, qui mérite d’être pris en compte et éventuellement d’être reproduit à Port-au- Prince, souligne Duvivier Pierre-Louis à cette cérémonie de lancement.

La plupart des maisons Gingerbread ou pain d’épice (maisons en bois et ornées de multiples dessins et décors spéciaux) datent du tournant du 19e et 20e siècle. C’est-à- dire, elles sont centenaires, rappelle t-elle.

« Dans cette ville, terriblement ébranlée par le tremblement de terre [du 12 Janvier 2010], il est important que nous puissions restaurer cette architecture patrimoniale unique », fait valoir l’ancienne première ministre en Haïti de septembre 2008 à octobre 2009.

En ce sens, 17 jeunes professionnels, issus de quatre écoles professionnelles (Canado technique, Centre pilote, la Sainte-Trinité, Haïti-tec) ont été retenus pour une session de formation, qui va leur permettre de devenir des artisans pour restaurer ces maisons.

Au cours de l’année 2011, deux séances de formation théorique, basée, respectivement, sur le travail de la chaux dans la maçonnerie et la lutte contre les termites, ont été proposées à ces jeunes stagiaires.

D’autres formations, qui touchent toutes les techniques indispensables, leur seront données en vue de leur apprendre à restaurer l’entièreté d’une maison, non seulement pour le travail du bois, la charpente et la menuiserie, mais aussi pour la couverture et toutes les techniques spéciales, comme l’électricité et la plomberie, indique la directrice de l’Institut du patrimoine Wallon, Anne-Françoise Cannella.

« Tout au long de son histoire, Haïti s’est enrichie d’un patrimoine culturel d’une valeur inestimable », fait-elle valoir.

Cela a contribué à créer une identité culturelle haïtienne faisant partie du patrimoine mondial, gage de la diversité des cultures entre les peuples.

Le patrimoine d’Haïti est aujourd’hui très sérieusement menacé, constate Cannella qui dit reconnaitre que le séisme de 2010 n’a fait qu’aggraver la situation.

« Parmi les innombrables urgences, auxquelles est confrontée Haïti, le patrimoine culturel occupe, cependant, une place à part, qu’il ne faut pas négliger. Il représente l’histoire, la mémoire collective, sans lesquelles un pays n’a plus de raison d’exister. », fait-elle savoir.

La semaine dernière, World Monuments Fund a fait une alerte internationale pour la sauvegarde des maisons Gingerbread de Port-au-Prince (département de l’Ouest), les maisons anciennes de Jacmel (chef-lieu du département du Sud-Est) et le Palais Sans-Souci à Milot (à plus de 250 kilomètres au nord de la capitale haïtienne) qui figurent sur la liste de surveillance 2012 (Watch list 2012).

« Le Watch list » est un inventaire des patrimoines en danger dans le monde entier, établi par le World Monuments Fund dans le but d’alerter l’opinion internationale sur la situation de ces patrimoines. [emb kft rc apr 27/09/2012 0:10]