Développement durable

Haïti-Patrimoine : Alerte internationale pour la sauvegarde de trois sites haïtiens en danger


jeudi 20 septembre 2012

P-au-P, 20 sept. 2012 [AlterPresse] ---Les maisons Gingerbread (maisons en bois et ornées de multiples dessins et décors spéciaux) de Port-au-Prince (département de l’Ouest) [cf. www.haiticulture.ch/haiti_maison_gingerbread_peril.ht], les maisons anciennes de Jacmel (chef-lieu du département du Sud-Est) et le Palais Sans-Souci à Milot (à plus de 250 kilomètres au nord de la capitale haïtienne ) sont trois sites haïtiens en péril qui figurent sur la liste de surveillance 2012 (Watch list 2012) du World Monuments Fund, dans une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

« Le Watch list » est un inventaire des patrimoines en danger dans le monde entier, établi par le World Monuments Fund dans le but d’alerter l’opinion internationale sur la situation de ces patrimoines.

« S’il est important que la communauté internationale se mobilise autour du patrimoine en péril de par le monde, il est encore plus important que les communautés locales prennent conscience de la nécessité de sauvegarder leur patrimoine, non seulement pour elles-mêmes, mais pour toute l’humanité », fait valoir le World Monuments Fund.

En cette année 2012, le World Monuments Fund souhaite l’organisation de journées de sensibilisation, dénommées « Watch Day » autour des sites figurés sur la liste de surveillance (Watch list) 2012.

Ces journées de sensibilisation doivent attirer l’attention des communautés locales sur les menaces qui pèsent sur ces sites : par les ravages du temps, les catastrophes naturelles et les changements socio-économiques.

Plusieurs activités sont dans le menu.

Une journée de sensibilisation appelée « Gingerbread Watch Day » sera réalisée, le samedi 29 septembre 2012, annonce la fondation connaissance et liberté (Fokal), en collaboration avec la branche haïtienne du conseil international des monuments et des sites (en anglais Icomos-Haïti).

A la journée de mobilisation du 29 septembre, les jeunes seront particulièrement ciblés, en vue de créer, très tôt, chez eux, de l’intérêt pour le patrimoine.

Une trentaine de jeunes de 14 à 18 ans pourra, à l’occasion, visiter des maisons Gingerbread.

Au cours de cette activité, la directrice du World Monuments Fund, Norma Barbacci, la directrice de l’Institut du patrimoine Wallon, d’Anne-Françoise Cannella, et le directeur de l’institut (haïtien) de sauvegarde du patrimoine national (Ispan), Henry Robert Jolibois, feront des interventions sur la question.

A la fin de la journée du 29 septembre, les jeunes, invités pour la circonstance, participeront à un concours de dessin, dans lequel ils pourront exprimer ce qu’ils ont vu, entendu, compris et ressenti des maisons Gingerbread.

D’autres activités seront également organisées à Jacmel et à Sans-Souci (Milot), du vendredi 21 au dimanche 23 septembre 2012.

Durant les mois de septembre et d’octobre 2012, des manifestations publiques (parades, contes, spectacles, cérémonies, visites d’écolières et d’écoliers) seront tenues par des communautés locales en Argentine, en Pologne, au Madagascar et au Japon pour promouvoir la préservation, la protection et la célébration des lieux et des cultures du patrimoine. [emb kft rc apr 20/09/2012 10:50]