Español English French Kwéyol

Haïti-Justice : Les policiers nationaux à Belladère mis en cause dans un contexte d’insécurité

correspondance Shella Chauvette

Belladère, 06 sept. 2012 [AlterPresse] --- Les policiers nationaux, dans la commune de Belladère, sont sous le feu des critiques cette semaine, depuis qu’ils n’ont pas répondu à une demande, du conseil municipal de la ville, de sécuriser, le lundi 3 septembre 2012, le déroulement d’un tournoi de football, apprend AlterPresse.

Le refus des policiers, qui est arrivé dans un contexte d’insécurité rampante dans la commune, n’a pas réjoui bon nombre d’habitantes et d’habitants. Ce refus est venu, en revanche, raviver les accusations qui enflent contre les policiers nationaux, qui seraient très « passifs ».

« La police refuse de riposter par rapport à certains bandits qui font la loi dans la zone. La population est livrée à elle-même », accuse un commerçant de la ville, Fleurimont Pierre-Louis.

Commune du département du Centre, possédant 3 sections communales et comptant 80 mille habitantes et habitants et située sur un point frontalier avec Commendador / Elias Pina (République Dominicaine) - par où transitent régulièrement citoyennes, citoyens, commerçantes et commerçants, divers professionnels ainsi que plusieurs tonnes de marchandises -, Belladère est desservie par seulement dix (10) agents (6 pour le bourg de Belladère et 4 pour le quartier de Baptiste) de la police nationale d’ Haïti (Pnh).

Les jours de marché binational (les lundi et vendredi de chaque semaine), pendant lesquels des milliers de personnes traversent le point frontalier, un (1) seul policier est remarqué, faisant la navette sur la frontière, à bord d’une motocyclette, en passant par la zone dénommée "kachiman".

Devant le refus catégorique de la police locale d’assurer la sécurité d’un championnat de football, organisé pour des jeunes, le maire principal de Belladère, Roslor Alcide, se dit indigné, ajoutant que les autorités policières ne feraient rien pour réduire le phénomène de l’insécurité dans le centre-ville.

« Ces policiers ont failli à leur mission, qui est de protéger et servir », lance Alcide sans concessions.

Il souhaite que la hiérarchie de l’institution rappelle ces policiers à l’ordre.

Pour sa part, un responsable de la direction départementale de la police nationale d’Haïti, Rosemond Aristide, qui n’a pas démenti ces informations, a évoqué les conditions difficiles de travail des policiers, en guise de défense.

Aristide signale les problèmes logistiques et de personnel, auxquels fait face la police dans le département du Centre.

Le manque de matériels de travail empêche la police de faire face aux bandits, fait remarquer l’inspecteur, avançant que la police locale (dépourvue de ressources humaines suffisantes et de moyens logistiques adéquats) ne saurait répondre à des « invitations superflues », comme celle de sécuriser un match de football.

Un mouvement, dénommé « assaillants », composé de prétendus anciens militaires et initié à Pernal (localité sise à environ 5 km à l’ouest du bourg de Belladère), a laissé beaucoup de séquelles dans la zone depuis 2003-2004 (au moment du soulèvement populaire contre l’administration de Jean-Bertrand Aristide) et favorisé les gangs, souligne l’inspecteur de police qui appelle à un encadrement de la hiérarchie de l’institution policière nationale.

Des armes illégales et de grands calibres circulent toujours dans la zone, rappelle t-il.

En juillet 2012, un policier national, cantonné au commissariat de Belladère, s’est laissé aller jusqu’à asséner, par jalousie, une gifle à un habitant lors d’une fête familiale. Les témoins de la scène ont réagi en lui rendant la pareille, par de mauvais traitements qui l’ont contraint à l’hospitalisation.

Depuis ce différend, les policiers nationaux de Belladère tendraient à garder un profil bas en s’abstenant de toute implication dans diverses activités de "protéger et de servir" pour la population de Belladère, font ressortir les habitantes et habitants interrogés par AlterPresse. [sc emb kft rc apr 06/09/2012 10:25]