Español English French Kwéyol

Haïti/Insécurité – Assassinat de Serge Luc Bernard : Hommage et mise en garde du syndicat enseignant Staia

P-au-P, 05 sept. 2012 [AlterPresse] --- Le syndicat des travailleurs et enseignants de l’université d’Haïti (Staia), condamne l’assassinat du professeur Serge Luc Bernard, qu’il a appris avec beaucoup de tristesse, selon la teneur d’une note communiquée à l’agence en ligne AlterPresse.

Le président de l’Université de Port-au-Prince, Serge Luc Bernard, a été tué par balles, par cinq bandits, dans le quartier Turgeau, le vendredi 31 août 2012. Ces derniers, qui l’avaient suivi, alors qu’il sortait de la banque d’où il venait d’effectuer un retrait, ont ouvert le feu sur sa voiture.

Le directeur départemental de l’Ouest de la police nationale d’ Haïti (Pnh) indique avoir procédé, le même jour, à l’arrestation de deux (2) des cinq (5) meurtriers.

Les vendredi 31 août et samedi 1er septembre 2012, trois autres personnes ont ainsi trouvé la mort dans des conditions similaires, suite à des retraits bancaires.

« Il n’est pas le premier à périr dans ces circonstances, ni le premier parmi les professeurs d’université », indique Staia qui rappelle les décès du docteur Jean Ronald Joseph, membre de la Konvansyon inite demokratik (Kid), et d’Anil Louis Juste, membre fondateur du Staia.

« Ainsi, l’université d’État, qui manque déjà de moyens, continue-t-elle de perdre des cadres précieux pour cause d’insécurité et de mauvaises conditions de travail », insiste la note.

La fréquence de ces épisodes de violence révèle les retombées sociales de la politique libérale, conduite par le gouvernement, selon le syndicat.

Staia adresse ses condoléances aux proches du professeur défunt, Serge Luc Bernard, dont les funérailles sont annoncées pour le samedi 8 septembre 2012. [jp kft rc apr 05/09/2012 14:45]