Haït -Rép. Dominicaine : Fermeture inattendue de la frontière de Ouanaminthe dans l’après-midi du 15 août

Ouanaminthe (Haïti), 15 août 2012 [AlterPtresse] --- Des fonctionnaires haïtiens, dont le niveau de responsabilité n’est pas connu, ont décidé de fermer prématurément la barrière frontalière de Ouanaminthe (commune avec Dajabon), dans l’après-midi du mercredi 15 août 2012, sous prétexte d’activités en relation avec la fête patronale (catholique romaine) dans la ville, a observé l’agence en ligne AlterPresse.

“Aujourd’hui, c’est la Notre Dame [de l’assomption]. Il faut fermer”…, a déclaré l’un des fonctionnaires aux voyageurs qui s’enquéraient du motif de la fermeture inopinée de la barrière frontalière.

Ces fonctionnaires haïtiens, qui voulaient empêcher tout accès à partir de 3:00 pm (19:00 gmt), ont attendu le passage d’un véhicule de Caribe Tours (en provenance de Santo Domingo) vers Cap-Haïtien, ce mercredi 15 août, pour passer le cadenas de sûreté.

“Nous, du côté dominicain, sommes obligés de fermer le point de passage, étant donné l’interdiction d’accès prise en Haïti”, fait remarquer un fonctionnaire dominicain pour expliquer la suspension temporaire de circulation des personnes et des échanges entre les 2 points frontaliers.

Le même scénario a été répété à la fin du mois de juillet 2012, lorsque le gouvernement avait annoncé le déroulement d’un “carnaval des fleurs’ à Port-au-Prince. Aucune ambiance de “carnaval’ n’avait eu lieu alors à Ouanaminthe.

Aucun communiqué officiel, ni des autorités haïtiennes ni de leurs homologues dominicaines, n’avait prévenu de la fermeture, tôt dans l’après-midi du 15 août 2012, du poste frontalier de Ouanaminthe, généralement clos quotidiennement à 6:00 pm locales (22:00 gmt).

De nombreux voyageurs ont été surpris par le caractère informel de cette “disposition administrative”, adoptée, quasiment de manière arbitraire et sans aucun avertissement préalable, dans un point de passage international entre Haïti et la République Dominicaine. [rc apr 15/08/2012 17:00]