HaitiWebdo

HaitiWebdo, semaine du 15 au 21 juillet 2012

Haiti : L’impasse du conseil électoral permanent et la responsabilité des uns et des autres


lundi 23 juillet 2012

P-au-P, 21 juil 2012 [AlterPresse] --- La mise en place du conseil électoral permanent (Cep) semble être dans une impasse. Jeudi 19 juillet, le deuxième sénateur du Nord, Jean-Charles Moise, a quitté le Sénat à l’annonce du point concernant le Cep dans l’ordre du jour, infirmant ainsi le quorum de 16 sénateurs et rendant donc impossible le traitement de cette question par le sénat.

Les sénateurs ont du mal a tenir séance depuis plusieurs mois, suite à la fin du mandat de 10 des 30 sénateurs, alors que le choix de 3 des 9 membres du Cep par le grand corps devrait bénéficier de l’aval du tiers du sénat.

Le processus de mise en place du conseil électoral permanent semble donc être complètement bloqué.

Pourtant, le rôle du Cep est déterminant : Durant la décennie à venir, il sera responsable de l’organisation et du contrôle des élections sur tout le territoire.

Si le fait de voter une baisse du quorum semble être rejeté, les parlementaires s’efforcent de trouver une solution pour remédier à ce blocage : d’une part, une commission bi-camérale pourrait être mise en place afin d’examiner les candidats à la sélection. D’autre part, il est question de former un conseil électoral provisoire pour les élections au renouvellement du tiers du Sénat, afin de repousser les échéances.

Cheryl Mills, cheffe de cabinet de la Secrétaire d’État américaine Hilary Rodham Clinton, a fait grand bruit en se permettant de demander aux sénateurs s’ils allaient assumer leur responsabilité ou continuer de bloquer la mise en place de l’institution régulatrice.

Ne s’agirait-il pas plutôt de comprendre pourquoi on est parvenu à cette impasse et de cerner comment se formule la responsabilité des uns et des autres ?

Martelly à Caracol : le discours officiel est enthousiaste

Le mardi 17 juillet 2012, le président Martelly a effectué une visite au parc industriel de Caracol (Nord).

Il s’agissait principalement de constater l’avancement des travaux et de réaffirmer le projet comme un gisement d’emplois tout à fait opportun, potentiellement 20 000 postes, alors même que, selon le quotidien Le Nouvelliste, des employés auraient manifesté des doléances auprès du Chef de l’État quant à leur très bas salaire. Sans résultat concluant.

De plus, après la visite des logements en construction et de l’usine électrique de Caracol, le président Martelly a signé le second contrat de location avec la première entreprise haïtienne à s’installer dans le parc, Peintures Caraïbes. Le chef de l’État s’est félicité de ce premier investissement haïtien.

l’Exécutif un refuge pour des individus en contravention avec la justice ?

Gaby Silencieux, nommé le 5 juillet 2012 vice-délégué de l’arrondissement de Limbé, s’est vu révoquer de ses fonctions la semaine écoulée. Il est accusé de plusieurs crimes qui entrent directement en contradiction avec la charge d’assurer la coordination et le contrôle des services publics.

Gaby silencieux serait responsable de l’incendie du marché et de la direction générale des impôts (Dgi) de Limbé (Nord), de l’assassinat de Arnaud Jean Robert Saint-Amour le 1er janvier 2012 ainsi que de menaces de mort à l’encontre du directeur de Radio Liberté de Limbé.

Martelly en colère à propos de la Citadelle

Le président Michel Martelly a exprimé toute son indignation lors de sa visite le 19 juillet à Milot (Nord) sur la gestion du site historique de la Citadelle Laferrière inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO et sérieusement dégradée.

A la suite de cette visite, le même jour, dans la commune de Milot, des membres de l’équipe de la présidence, ainsi que le délégué départemental en mission ont eu un accident de la route. Sept (7) personnes, dont une fillette de six ans, ont été grièvement blessées.

Treizième onde tropicale sur Port-au-Prince : un mort et un blessé

Une onde tropicale violente s’est abattue sur Port-au-Prince le lundi 16 juillet 2012. Le bilan est de : un mort et un blessé. De plus, des dégâts, liés aux vents violents, ont pu être constatés dans la ville : des pylônes électriques ont été renversés, des branches d’arbres attachées. La circulation routière a été immobilisée dans la zone métropolitaine de la capitale.

Glissements de terrain délétères à Kenscoff

En raison de glissements de terrain à Kenscoff, plus de 162 familles doivent être évacuées de toute urgence et relocalisées dans une autre aire. Les autorités de la Direction de la protection civile alertent sur la gravité de la situation et laissent envisager d’autres endommagements notoires du terrain en cas de forte pluie.

Visite nocturne de Laurent Lamothe au commissariat de police de Port-au-Prince

Le Premier ministre Laurent Lamothe, accompagné notamment du président du sénat Dieuseul Simon Desras, a effectué, le 16 juillet 2012, une visite surprise au commissariat de Port-au-Prince.

Il s’agissait de rencontrer les fonctionnaires au travail et aussi de recueillir les doléances des policières et policiers, selon le bureau du premier ministre.

Bientôt le carnaval des fleurs : controverse sur son coût

Le « carnaval des fleurs » aura lieu les 29, 30 et 31 juillet 2012 à Port-au-Prince à l’aire du Champs de Mars. Cet événement a requis des aménagements exceptionnels, notamment l’habilitation du Champs de Mars ainsi que l’installation de podiums. De plus, environ 5,000 policiers seront mobilisés afin de couvrir cet événement.

Une somme importante (65 millions de gourdes : US $1.00 = 43.00 gourdes ; 1 euro = 58.00 gourdes aujourd’hui) a permis ces préparatifs ; cette somme ne figurerait pas dans le budget 2011 - 2012. Ce qui a donné lieu à de nombreuses critiques, d’autant plus que le gouvernement a rejeté l’idée d’augmenter les salaires de certaines professions de la fonction publique.

Le premier ministre Laurent Salvador Lamothe et la ministre de l’économie et des finances, Marie Carmelle Jean-Marie, ont été convoqués au sénat le mardi 24 juillet afin de justifier cette dépense.

Rendez-vous technologiques

Lamothe a accueilli, le vendredi 20 juillet 2012, le secrétaire général de l’union internationale des télécommunications (Uit), Hamadoun Touré, en visite officielle de 48 heures dans le pays. Il était prévu la signature d’un protocole d’accord entre l’Uit et le conseil national des télécommunications (Conatel) afin de faciliter le passage d’Haïti au numérique d’ici 2015.

D’autre part, l’organisation Latin American and Caribbean Internet Addresses Registry (LACNIC) a organisé en Haïti sa quatrième rencontre régionale sur les télécommunications, du 18 au 20 juillet 2012. Cette rencontre consistait en des ateliers techniques et des cycles de conférences sur le développement technologique régional. [cp gp apr 23/07/2012 11:10]