A travers Haiti

Haiti-Séisme : Démarrage des activités de micro-zonage dans le Nord


samedi 30 juin 2012

Correspondance Wedlyne Jacques

Cap-Haïtien, 30 juin 2012 [AlterPresse] --- Des experts du programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) et du programme national de micro-zonage ont lancé, le mercredi 27 juin 2012, les activités de micro-zonage dans le Nord, apprend AlterPresse.

Ces opérations, qui doivent s’étendre sur 18 mois ( de juin 2012 à décembre 2013), concernent l’étude des sols en zones urbaines à très forte concentration démographique et des constructions lourdes de la commune du Cap-Haïtien, soit sur une surface de 40 km2.

Au bout des travaux, les experts arriveront à déterminer les types de sols, leurs caractéristiques, leurs comportements au regard des vibrations sismiques, indique l’ingénieur sismologue français, responsable du programme de micro-zonage, Didier Bertil.

Un document cartographique - signalant des endroits de l’amplification, d’instabilité, à haut et à faible risque - sera élaboré à l’intention des autorités locales à l’issue des opérations, ajoute Bertil.

Les opérations de micro-zonage dans le Nord seront réalisées en collaboration avec le bureau des mines et de l’énergie (Bme), le laboratoire national des bâtiments et des travaux publics (Lbntp).

Elles nécessiteront la compétence de techniciens en géophysique, géologie, géotechnique, entre autres, en plus de l’utilisation de matériels lourds et d’une haute technicité.

Toutefois, la configuration de certains quartiers irréguliers - offrant peu d’ouverture et ayant des maisons pratiquement entassées les unes sur les autres - constitue un obstacle majeur à l’utilisation de tels matériels, déplore Bertil.

Environ 400 mille dollars américains [US $ 1.00 = 42.00 gourdes ; 1 euro = 58.00 gourdes aujourd’hui] sont alloués aux opérations de micro-zonage dans le Nord, lesquelles entrent dans le cadre de l’implémentation (par le Pnud) du projet « plan séisme pour le grand Nord ».

Le projet « plan séisme pour le grand Nord » vise la prévention et le renforcement des départements du Nord, du Nord-Est et du Nord-Ouest, vulnérables aux risques sismiques.

Un financement de 10 millions de dollars américains, sur trois ans, est prévu dans le cadre de la mise en œuvre de ce « plan séisme pour le grand Nord ».

Après le Cap Haïtien, où les travaux dureront 18 mois, les experts se tourneront vers le Nord-Est, puis le Nord-Ouest. [wj kft rc apr 30/06/2012 0:25]