HaitiWebdo

HaïtiWebdo - Semaine du 9 au 16 juin 2012

Haïti – Conjoncture : Martelly tournerait la page de l’armée ?


lundi 18 juin 2012

P-au-P, 17 juin 2012 [AlterPresse] --- Le président Michel Martelly semble rejoindre la position de la communauté internationale en ce qui à trait à la question du retour de l’armée, à un moment où les bilans du gouvernement prennent surtout le ton de vœux à accomplir.

L’actuel chef de l’État avait promis, au moment de sa campagne, de reconstituer une force armée haïtienne. Une promesse qui s’est heurtée à la position des pays dits amis d’Haïti.

Ces pays ne disent pas non à la promesse de Martelly, mais optent plutôt pour un renforcement de la police nationale d’Haiti (Pnh). Une vision que le président ne paraissait pas partager jusqu’au mardi 12 juin 2012, lors de la célébration des 17 ans d’existence de la Pnh.

Martelly estime que, dans le contexte actuel, il vaut mieux penser au renforcement de la Pnh. Une démarche qui resterait toujours nécessaire même si sa promesse avait pris forme.

« Je décide d’accompagner l’institution policière, de la renforcer. (…) nous allons donner à la police l’importance qu’elle doit avoir, nous allons lui donner les moyens pour continuer à mettre le pays sur les rails (du changement) », a déclaré le chef de l’État, en marge de la célébration des 17 ans d’existence de la police.

Selon lui, le rétablissement de l’armée et l’existence d’une police encore hésitante constitueraient « deux efforts faibles ».

Quelques temps après l’accession de Martelly au pouvoir, une tentative de reconstitution des Forces armées d’Haïti (FAd’H) a été observée dans divers départements et communes du pays.

Des individus armés ont occupé des édifices publics. Certains politiques l’attribuaient à une subtile démarche de l’exécutif.

Ces hommes armés - qui prétendaient être d’anciens militaires - ont été contraints de plier bagages après la célébration de la fête du drapeau le vendredi 18 mai 2012.

A cette occasion, une cinquantaine d’entre eux ont été arrêtés, suite aussi à de sérieux affrontements avec des unités de la police à Lamantin (Carrefour, périphérie sud de la capitale), où ils avaient une base.

De meilleurs traitements et de nouveaux joujoux pour les 17 ans de la Pnh

Le directeur général de la police nationale d’Haïti (Pnh), Mario Andrésol, réclame « des avantages sociaux » pour les policiers nationaux, à l’occasion des 17 ans de la police nationale le mardi 12 juin 2012.

Andrésol déplore le fait qu’il n’y ait pas d’hôpital spécialisé pour accueillir les policiers victimes aux cours des opérations de terrain.

Pour sa part, le chef du gouvernement, Laurent Salvador Lamothe, a promis, dans le cadre d’une rencontre de travail du conseil supérieur de la police nationale (Cspn), de faire l’acquisition de nouveaux matériels pour la police, selon ce qui est rapporté à la radio.

Lamothe fait son bilan devant le parlement et se donne un satisfecit

A l’ouverture de la deuxième session législative, le lundi 11 juin 2012, moins d’un mois après son entrée en fonction et comme le veut l’article 92 de la Constitution de 1987, le premier ministre Laurent Lamothe a présenté un bilan de ses actions devant l’assemblée nationale (réunion de la chambre des députés et du sénat de la république).

Lamothe se donne un satisfecit. Sécurité revenue, plus de groupes armés, baisse des cas de kidnapping et de banditisme, capitale à 73% assainie, 5% de mètres carrés de routes réhabilitées par jour...

Le chef du gouvernement estime positive sa lutte contre la corruption et la contrebande dans les douanes. Les recettes douanières ont augmenté, soutient-il.

Enfin, il a brandi des programmes dits sociaux comme « katye pa m poze » (Mon quartier est en paix) et « ti manman cheri » (Petite maman chérie). Beaucoup d’observateurs restent cependant très sceptiques vis-à-vis de ces « avancées ».

Au temps de la reconstruction ….

Environ 2 ans et demi après le séisme du 12 janvier 2010, des contrats et des engagements de reconstruction continuent d’être contractés.

Les plus récentes clauses sont paraphées entre les gouvernements haïtien et taïwanais, respectivement représenté par le premier ministre Laurent Lamothe - sous le chapeau de ministre des affaires étrangères et des cultes - et l’ambassadeur de Taïwan en Haïti, Bang Zyhliu.

Ce nouvel accord porte sur la construction de 5 édifices publics détruits par le séisme et un hangar de stationnement

La cour de cassation, le ministère de l’économie et des finances, la direction générale des impôts, l’administration générale des douanes, la cour supérieure des comptes et du contentieux administratif sont les principales institutions concernées.

Le financement s’élève à 4 millions deux cent soixante-quinze mille dollars américains (US $ 1.00 = 43.00 gourdes ; 1 euro = 58.00 gourdes aujourd’hui).

Vers une possible baisse de la production agricole …

Le programme alimentaire mondial (Pam) compte lancer, en partenariat avec le gouvernement haïtien, de nouveaux programmes dans le pays, notamment un projet de lutte contre la malnutrition chronique, a annoncé, le jeudi 14 juin 2012, Ertharin Cousin, directrice exécutive de cet organisme onusien.

Elle a effectué une visite de 72 heures au pays, pendant laquelle Ertharin Cousin a rencontré le chef de l’État Michel Martelly.

Cette visite arrive peu de temps après l’annonce, faite par la coordination nationale pour la sécurité alimentaire (Cnsa), d’une éventuelle diminution de la production agricole haïtienne, suite à cette période de sécheresse que connaît actuellement le pays.

Et la Minustah sème la panique à la faculté des sciences humaines (Fasch)

Vendredi 15 juin 2012, comme pour rajouter à la chaleur étouffante sous les tôles des salles de cours de la Fasch, des militaires brésiliens de la mission des nations unies pour la stabilisation d’Haïti (Minustah) ont tenté d’investir les locaux de cette dite faculté pour des raisons jusqu’ici inconnues.

La manœuvre s’est répétée pendant 3 fois, dans la journée, perturbant plus d’une vingtaine de cours, une assemblée mixte représentative et créant une situation de panique traumatisant professeurs, étudiants et personnel.

Le coordonnateur de la faculté, Hancy Pierre, a invité le président Martelly « à garder les soldats de la Minustah experts en viol, vol et choléra pour sa sécurité au palais national au lieu de les laisser perturber les activités de ceux qui font de l’éducation avec un grand E ».

Durant les 8 années de présence de la force onusienne, la Fasch est l’un des rares espaces qui lui manifestent une hostilité ouverte. De surcroît, la Minustah n’a jamais pu investir les locaux de la cette faculté qualifiée « d’espace inoccupé » par des étudiants et professeurs.

Sécurité …

Le ministre de l’intérieur Thierry Mayard-Paul a annoncé, le 11 juin 2012, la mise sur pied d’une agence de sécurité nationale (Asn). Elle comprendra une unité de police frontalière qui sera composée de 2,500 hommes.

La lutte contre la contrebande et le trafic de personnes seront les deux principales missions de la police frontalière.

Enfin l’université de Limonade va ouvrir ses portes aux étudiants haïtiens

Le mercredi 13 juin 2012, le recteur de l’Université d’Etat d’Haïti, Jean Vernet Henry, a annoncé l’ouverture prochaine des portes du campus universitaire de Limonade (Nord), le 15 octobre 2012.

Dès les grandes vacances 2012, tout de suite après la proclamation des résultats des examens du baccalauréat haïtien, les inscriptions seront ouvertes sur le site de l’Ueh.

Les disciplines qui seront enseignées répondront aux besoins de la région du Grand Nord. Une étude est commanditée par le conseil de l’Ueh afin d’identifier ces besoins.

Alors que le conseil provisoire de gestion de l’université de limonade n’a jamais été installé, le décaissement des fonds destinés à son fonctionnement n’a toujours pas lieu. D’aucuns se demandent si l’ouverture aura vraiment lieu le 15 octobre 2012 ?

L’Ueh est-elle réellement et concrètement en possession du campus universitaire offert par les Dominicains ?

9e journée mondiale des donneurs de sang

Le 14 juin 2012, le ministère de la santé publique et de la population (Mspp), la Croix-Rouge haïtienne (Crh) et Centers for desease control (Cdc) ont célébré la journée mondiale des donneurs de sang sous le thème « chaque donneur de sang est un héros ».

Les responsables se sont donné comme objectif de faire passer le nombre de donneurs de 4 000 réguliers actuellement à 30 000 en un an.

Hausse de chaleur, attention !

Le ministère de la santé publique et de la population (Mspp) invite les citoyens à être vigilants face à cette poussée de chaleur manifeste depuis tantôt deux mois.

La consommation de beaucoup d’eau, la protection de la peau contre les rayons de soleil et la non consommation de l’alcool sont parmi les conseils prodigués par les autorités de santé.

Une hausse de la température qui risque sans doute d’affecter la production agricole.

Radio Caraïbes FM a 63 ans

Durant toute la semaine, la Radio Caraïbes FM a célébré en grandes pompes ses 63 ans devant ses locaux à la rue Chavannes à Port-au-Prince.

Du jeudi 14 juin, dans la soirée jusqu’au petit matin du samedi 16 juin 2012, « Caribéens et Caribéennes » ont festoyé non-stop !

Plusieurs groupes musicaux haïtiens, dont Tropicana d’Haiti, Nu Krezi et Baricad Crew, ont soufflé les 63 bougies avec Caraïbes Fm. [srh efd kft gp apr 18/6/2012 12 :00]