Développement durable

Haïti-Saison cyclonique : Les radios communautaires face aux risques et desastres


mardi 12 juin 2012

P-au-P, 12 juin 2012 [AlterPresse] --- Former les équipes des radios communautaires pour réduire les impacts de la saison cyclonique : c’est ce qui a motivé la tenue d’un atelier à Port-au-Prince le vendredi 8 juin 2012.

Cet atelier, qui a accueilli plus d’une trentaine de journalistes et d’animateurs de radios communautaires, est l’initiative de la société d’animation et de communication sociale (Saks).

« Il s’avère important que les animateurs de radio communautaires qui ont l’habitude de travailler avec les paysans comprennent le langage météorologique de telle sorte qu’ils puissent expliquer les thèmes aux paysans dans leur communauté », souligne le directeur de la Saks, Sony Estéus.

Deux institutions ont été priorisées pour transmettre à ces animateurs de radio les éléments nécessaires concernant les modes de prévention lors de la saison cyclonique. Il s’agit de la direction de la protection civile (Dpc) et du centre national de météorologie (Cnm).

Ces deux institutions ont pour rôle de travailler sur la question de prévention, avec une série de messages et d’actions sur le terrain, pour accompagner la population avant et après les désastres.

« Les thématiques abordées permettront aux journalistes des radios communautaires de comprendre mieux la façon dont le système [météo] est charpenté et les désastres qu’il charrie chaque année », indique le coordonnateur chargé de la formation et de la sensibilisation de la direction de la protection civile, Emmanuel Pierre.

Les journalistes devraient pouvoir servir « de médiateurs pour empêcher que des dégâts se reproduisent dans certaines régions du pays », souhaite, pour sa part, Sony Estéus.

La saison cyclonique a débuté le 1er juin. Cette année, les responsables de la protection civile estiment que 45 mille personnes pourraient en être affectées. [jep kft gp 12/06/2012 11:00]