Español English French Kwéyol

22 mars, journée mondiale de l’eau

Haïti : « Le traitement de l’eau à domicile … besoin primaire mal géré », selon la Dinepa

P-au- P, 23 mars 2012 [AlterPresse] --- Le traitement de l’eau à domicile, la gestion des eaux, la disponibilité et l’accès permanent et durable à ce liquide sont parmi les principaux termes abordés par la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement (Dinepa) dans le cadre des réflexions lors de la célébration de la journée internationale de l’eau.

Les différentes activités organisées le 22 mars pour commémorer cette journée se sont déroulées à Pétion-ville (est de la capitale) et le thème principal retenu au niveau mondial cette année est « L’eau et la sécurité alimentaire ».

Dans cette perspective l’eau est présentée comme une ressource qui nécessite « une gestion durable … pour assurer la sécurité alimentaire », selon les propos de Phara Dorval, responsable de recherche et suivi à la direction de l’assainissement.

La rendre disponible, « favoriser un accès permanent et durable à l’eau et s’assurer de sa bonne qualité », sont des principaux paramètres à prendre en compte dans la gestion de cette ressource, explique Phara Dorval.

L’entretien des bassins versants et des nappes phréatiques sont d’autres variables sur lesquelles il faut accentuer dans le cadre de cette gestion, toujours suivant les propos de Dorval.

Myriam Léandre Joseph, spécialiste de traitement d’eau à domicile au sein de la Dinepa, dit « oui au traitement de l’eau à domicile ! » C’est selon elle un besoin primaire que nous n’arrivons pas encore à combler ».

Photos à l’appui Myriam Joseph démontre que le problème du traitement de l’eau est important sur le territoire haïtien, où les gens, pour la majorité des enfants, s’approvisionnent dans des points privés de toute condition hygiénique.

Elle projette aussi la mise en place d’une stratégie de traitement d’eau à domicile qui devra impliquer toute la population haïtienne.

Pour sa part le chargé de communication de la Dinepa, Stéphane Lacroix, annonce que 34 stations de traitement d’eau devront être bientôt inaugurées dans le département de l’Artibonite (Nord).

Une campagne de sensibilisation portant sur le changement de comportement par rapport à l’eau et l’assainissement, puis sur la promotion de la réforme de la Dinepa, devra commencer d’ici la mi-avril, selon Lacroix.

Une exposition de posters de sensibilisation, de systèmes de traitement de l’eau a également eu lieu sur la place (publique) Boyer, toujours à Pétion-ville, où des messages de sensibilisation ont été diffusés.

C’est la 20ème célébration de la journée internationale de l’eau. Elle a été instaurée par les Nations Unies en 1992 lors du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro au Brésil. [rh kit gp apr 23/3/2012 08:30]

......................

Sur la problématique de l’eau en Haiti, revoir le dossier :

Haiti-Reconstruction : Cinq ans pour une goutte d’eau
Cent millions de gourdes (2,5 millions $US) pour donner de l’eau à plusieurs quartiers marginaux de la capitale. Approuvés en 2006. Mais, cinq ans plus tard, l’eau ne coule pas encore. Les enfants sont toujours dans les rues, portant bouteilles et seaux. http://www.alterpresse.org/spip.php?article11852