Español English French Kwéyol

Haïti-Politique : Des points d’ombre sur les documents de voyage de Martelly

P-au-P, 14 mars 2012 [AlterPresse] --- La commission sénatoriale d’enquête sur la nationalité des membres du gouvernement a dévoilé ce 14 mars l’état d’avancement de son travail qui montre que tout n’est pas clair en ce qui concerne les documents de voyage du chef de l’État.

Le rapport sur l’état d’avancement des travaux, présenté à l’assemblée du sénat, n’a pas fait objet de débat et porte la signature des 6 membres actuels de la commission.

Dans ce document, la commission présente surtout des questionnements mettant en avant des points d’ombre sur les papiers de voyage du président Michel Martelly et sa nationalité.

Entre autres révélations, la question de la carte de résidence du président Michel Martelly, qui suscite des interrogations.

Selon le sénateur John Joël Joseph qui a lu le rapport, cette carte de résidence constitue « un sujet de préoccupation » pour la commission. Joseph signale que des « témoins oculaires » attestent que cette carte porte le nom de Mickael J. Martelly, une seconde identité que détiendrait le président.

Le sénateur Joseph signale aussi que la dernière fois que Michel Martelly a quitté Haïti remonte au 20 novembre 2008, selon les passeports haïtiens que la commission a analysés. La commission s’interroge alors si le chef de l’Etat n’a pas quitté le pays entre 2008 et 2012, et si oui avec quels documents.

La question de la nationalité du chef de l’Etat représente un enjeu important. La Constitution haïtienne ne permet pas à un individu détenant une seconde nationalité d’occuper une haute fonction de l’Etat.

Cette affaire de nationalité est également venue envenimer les rapports entre le pouvoir législatif et la présidence, tendus depuis l’arrivée au palais national de Martelly. [kft gp apr 14/03/2012 15 :20]