Dépêches

Haïti : La SOFA lance une caravane pour sensibiliser Lascahobas sur la violence faite aux femmes


vendredi 25 novembre 2011

P-au-P, 25 nov. 2011 [AlterPresse] --- L’organisation féministe Solidarité des Femmes Haïtiennes (sigle créole SOFA) lance une caravane à Lascahobas (est d’Haïti) pour sensibiliser la population au sujet de la banalisation de la violence, dans le cadre de sa campagne « Se Ra Se Ta », indique sa responsable Olga Benoit.

La campagne est d’un mouvement régional qui concerne divers pays de l’Amérique Latine et de la Caraïbe. La SOFA dans cette perspective a décrété le mois de novembre mois de mobilisation contre la violence faite aux femmes.

La caravane lancée ce 25 novembre, journée mondiale contre la violence faite aux femmes, doit aboutir devant la mairie de Lascahobas. La ville a été retenue comme cible de la campagne en Haïti par la SOFA et plusieurs dizaines d’organisations impliquées, selon Olga Benoit.

Devant la mairie, ces organisations dont certaines sont issues de Port-au-Prince, délivreront un message de façon symbolique, après un défilé ponctué de messages contre le silence des femmes victimes de violence.

Il s’agit aussi de « sensibiliser les autorités locales » qui jouent un grand rôle au sein de leur communauté, souligne Benoit.

La responsable de la SOFA ajoute que mettre fin à la banalisation et l’acceptation de la violence faite aux femmes prendra du temps. Olga Benoit signale que la campagne a déjà démontré des résultats encourageants et ne s’arrêtera pas.

La SOFA envisage dans cette idée de mettre en place un centre pour accueillir les victimes de violence à Lascahobas à la façon des centres « Douvanjou », déjà expérimentés par l’organisation.

La campagne qui a commencé au début de l’année 2009, devait prendre fin au mois de décembre 2011. Elle avait été interrompue par le passage du tremblement de terre du 12 janvier 2010. [kft apr 25/11 2011 11 :20]