Haïti-Insécurité : Des présumés membres d’un gang dans la ligne de mire de la police et du Parquet de Hinche

Correspondance Ronel Odatte

Hinche, 21 nov. 2011 [AlterPresse] --- Le Parquet de Hinche doit écouter une nouvelle fois plusieurs jeunes hommes, accusés de faire partie d’un gang qui sème la terreur dans cette ville.

Ces jeunes sont soupçonnés de participer à des activités de vols à main armée, de viols et d’association de malfaiteurs. Ils ont été arrêtés par police locale le 15 novembre dernier.

Selon Réginald Michel, porte-parole de la Police Nationale dans la région, il s’agit d’un gang qui opère de concert avec d’autres bandits issus de certains quartiers classés dangereux de Port-au-Prince, comme Cité Soleil (périphérie nord).

Le porte-parole de la police a cité les noms de Louvens Pierre alias Jo, Johny Jean, Servil Brizard et Menzer Charles. Selon lui, ces individus exécutent leurs forfaits parfois en plein jour ou avant la tombée de la nuit, un phénomène auparavant très rare a Hinche.

« Ce sont des spécialistes en la matière, ils rançonnent, ils violent les jeunes filles et réalisent des braquages à répétions », explique le porte parole.

L’un de ces présumés bandits, Johny Jean a déjà été relaché à la suite d’une première audition. Aucune charge n’a été retenue contre lui, selon les informations disponibles.

Louvens Pierre, pour sa part a été pointé par la Police comme un bandit très recherché et le chef d’un gang récemment créé à Hinche. Louvens Pierre dirige toutes les activités de vols de motocyclettes, selon Réginald Michel.

Ces jeunes de moins de 25 ans, pour la plupart, sont sous les verrous, en attendant leur jugement. « Et nous nous attendons à ce que la justice fasse son travail », ajoute Réginald Michel qui indique que ces personnes ont été arrêtées en possession d’armes à feu, de pics et de poignards.

Les accusés risquent au maximum une peine de travaux forcés à perpétuité, conformément au Code pénal haïtien.

La police de Hinche annonce qu’elle recherche activement plusieurs autres membres du fameux gang issus de Cité Soleil. Elle invite la population du Plateau Central à coopérer avec elle en vue de tenir le banditisme en échec, conclut Réginald Michel.

Depuis quelques temps, Hinche vit une rare tension. Braquages et vols à main armée sont opérés en plein jour ou au crépuscule, soulevant la terreur au sein de la population.

Les organismes de défense des droits humains s’accordent pour relever plusieurs facteurs à l’origine de cette flambée d’insécurité, entre autres la faiblesse de l’appareil judiciaire, le manque d’effectif au niveau de la police et la faible présence policière dans les zones frontalières avec la République Dominicaine.

La réhabilitation de la route reliant Hinche à Port-au-Prince en facilitant la circulation rapide des véhicules joue elle aussi un rôle, selon les analyses. [ro kft gp apr 21/11/2011 12 :00]