Développement durable

Haïti – Logement : 102 habitants de Petit-Goâve formés en construction parasismique

La seule femme participante, lauréate sur 102 récipiendaires
vendredi 14 octobre 2011

Petit-Goâve (Haïti), 14 oct. 2011 [AlterPresse] --- L’institut national de formation professionnelle (Infp) et la Coopération suisse en Haïti (Ddc) ont procédé, le vendredi 14 octobre 2011 à Petit-Goâve (68 km au sud de la capitale et très affectée dans le séisme du 12 janvier 2010), à une remise de certificats à une centaine de professionnels, formés en construction parasismique, a observé l’agence en ligne AlterPresse.

Les récipiendaires (102 au total, dont 1 seule femme qui est devenue lauréate de la promotion ) ont été rodés en métiers de base de la construction de maisons (maçons, charpentiers, ferrailleurs) en deux séries de cours (avril-mai-juin 2011 et août-septembre-octobre 2011).

Ces nouvelles connaissances apprises vont nous aider « à mieux servir la population » de Petit-Goâve, confie la seule femme de cette formation et lauréate de la promotion, Marie Ange Brignolle Léger.

La seule femme de la formation en construction parasismique invite les habitantes et habitants de l’aire de Petit-Goâve à faire appel à leur compétence professionnelle certifiée pour réaliser leurs différentes constructions immobilières.

Cette formation permettra à cette travailleuse et à ces travailleurs de la construction de donner beaucoup plus de rendement, insiste, pour sa part, Marcel Gabeaud, coordonnateur de projets à l’Infp.

Les séances de formation ont porté sur les normes de construction parasismiques et les principes établis par le Ministère des travaux publics, transports et communications (Mtptc).

« Le développement du pays doit obligatoirement passer par la formation professionnelle », ajoute Gabeaud.

Ces professionnels de la construction devront « mettre en œuvre les normes » de construction parasismique, apprises au cours de ces formations, tout en faisant preuve « d’éthique », souhaite Edita Vokral, ambassadrice de Suisse en Haïti.

Cela contribuera à la réduction des risques de catastrophes, en cas de tremblement de terre dans le pays, particulièrement dans la ville de Petit-Goâve, souligne Vokral.

Les 102 diplômés ont été sélectionnés en fonction de leur expérience dans leurs métiers respectifs. [rh rc apr 14/10/2011 18:15]