Español English French Kwéyol

Haiti-MINUSTAH : Réduction en perspective des casques bleus et retrait graduel de la force onusienne

P-au-P., 19 sept. 2011 [AlterPresse] --- Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a évoqué ce 19 septembre la réduction en perspective du nombre de Casques bleus de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation d’Haïti (MINUSTAH) lors d’une rencontre à New-York avec le président d’Haiti, Michel Martelly.

Ban Ki-moon a confirmé son intention de réduire au cours de cette année la composante militaire de la MINUSTAH au niveau d’avant le tremblement de terre de janvier 2010, avec l’approbation du Conseil de sécurité, selon un compte-rendu de la rencontre fait par le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU.

Il a également informé le Président Martelly qu’il envisageait un retrait graduel de la MINUSTAH qui serait effectué en étroite collaboration avec le gouvernement haïtien, indique la même source.

D’autre part, les deux hommes ont discuté de la coopération entre les Nations Unies et le gouvernement d’Haïti y compris sur les aspects de gouvernance et d’état de droit, ajoute le porte-parole.

Entre-temps, sur le terrain, les leaders des manifestations anti-casques bleus ne veulent pas lâcher prise.

Le « Collectif pour un dédommagement en faveur des victimes du choléra », une plate-forme de plusieurs associations, entend poursuivre, le vendredi 23 septembre 2011, les manifestations visant à réclamer le départ des soldats de la MINUSTAH.

Le Collectif réitère le délai de 90 jours qu’il accorde à la force onusienne pour laisser le pays, selon des déclarations faites lors d’une conférence de presse ce 19 septembre. [gp apr 19/09/2011 22 :00]