Haïti- Décentralisation : Des habitants de Maniche demandent leur intégration dans une politique de développement national

P-au-P, 13 août 2011 [AlterPresse] --- Divers habitants de Maniche (municipalité située à environ 160 km au sud de la capitale) pressent les autorités en Haïti à tenir compte des potentialités de la zone afin d’intégrer leur communauté dans une politique conséquente de développement national.

« Nous appelons le gouvernement en place à réaliser des interventions pressantes en faveur de Maniche », fait savoir Wilner Cinéa, qui s’exprimait au cours d’une rencontre avec la presse , le 11 août, au centre de Port-au-Prince.

Cinéa était accompagné d’autres membres d’un comité communautaire, chargé d’organisation des festivités pour marquer, à partir du 17 août 2011, le centenaire de fondation de la paroisse catholique romaine de Maniche.

Isolée des prises de décision au niveau central de l’État, la ville de Maniche fait face à de nombreuses difficultés, comme le danger représenté par la rivière de la zone qui menace d’inonder la commune à tout bout de champ, explique l’ingénieur-agronome Max Serge Daniel.

Pour une population d’environ 20,000 personnes, seulement 9 auxiliaires desservent Maniche, particulièrement dans des dispensaires privés.

Il n’y a que 7 policiers nationaux, déployés dans la commune, qui partagent la semaine en 2 tranches-horaire (4 pour une partie de la semaine, 3 pour la deuxième partie chaque semaine). Ce qui signifie que seulement 3 ou 4 policiers nationaux sont disponibles pour la population tous les 3 ou 4 jours.

Logé dans une école nationale vieille de 25 ans (1986) , le seul lycée existant se trouve dans un état de délabrement, signalent les habitants de Maniche.

En dépit de cette réalité, les habitants de Maniche se mobilisent pour assurer la promotion de leur ville et encourager des voyages touristiques dans leur communauté entre août 2011 et l’année 2012, période envisagée pour les festivités de la paroisse locale de l’église catholique romaine.

« Maniche est une richesse », affirme Cinéa qui convie chacune et chacun au rendez-vous pour la première partie des activités de commémoration, qui seront entamées le 17 août 2011.

Comme l’un des attraits principaux, Cinéa invite à découvrir 30 manières de consommer le manioc, une des principales cultures dans la zone de Maniche.

“Les 100 ans de la paroisse, fondée en 1911”, devraient constituer « un nouveau départ » pour l’Etat dans la mesure de dispositions d’accompagnement et de mise en place d’infrastructures appropriées dans la communauté, souhaite le révérend père Yves Edmond, curé de la paroisse de l’église catholique romaine de Maniche [rh rc apr 13/08/2011 0:15]