Español English French Kwéyol

Haïti-Droits humains : Hommage de plusieurs secteurs à Jean Claude Bajeux

P-au-P, 10 août 2011 [AlterPresse] --- Les proches et amis de Jean Claude Bajeux ainsi que des membres de divers secteurs de la vie nationale haïtienne ont témoigné leur admiration et sympathie pour le combattant et défenseur des droits humains, Jean-Claude Bajeux (décédé le 5 août dernier à Pétionville à l’âge de 79 ans), au cours d’une cérémonie d’hommage tenue dans la matinée de ce 10 août 2011 à Port-au-Prince.

« C’est un citoyen haïtien à 100 %, un ami qui a beaucoup d’affection (…) un frère », a déclaré le père spiritain William Smarth, qui a profité de la circonstance pour faire un rappel de son parcours de militance (comme prêtre) aux côtés du défunt Bajeux, dans le cadre de la lutte contre la dictature duvaliériste ( 1957- 1986).

Jacques Christian Wadestrandt, fils adoptif du défenseur des droits humains, voit dans les écrits laissés par le critique littéraire, « un héritage de sagesse et de beauté » pour les générations à venir.

La militante féministe Danièle Magloire a promis de continuer la lutte engagée dans la défense des droits humains.

« Nous ne glisserons pas dans le sommeil de l’oubli », précise –t –elle en saluant le zèle de Jean Claude dans son combat pour le « refus » de l’injustice sociale.

Fondateur du centre œcuménique des Droits Humains (Cedh), ex- ministre de la culture, écrivain, poète et critique littéraire, Jean Claude Bajeux est passé de la vie au trépas le vendredi 5 août 2011 vers 14 :00 locales (19:00 gmt).

Son corps a été incinéré ce lundi 8 août 2011.

Plusieurs personnalités, de différents secteurs de la vie nationale, ont participé à la cérémonie d’adieu, qui s’est déroulée dans un calme solennel dans une salle funèbre.

À la place d’un cercueil, ce sont des gerbes de fleurs, des couronnes et des portraits du fondateur du Cedh qui ont été exposés.

« C’était un citoyen conséquent », a affirmé Mirlande Hyppolite Manigat, ancienne candidate à la présidentielle de novembre 2010 et de mars 2011.

Un autre ancien candidat à la présidence, Charles Henri Baker, la ministre Jocelyne Colimon Féthière, titulaire sortante du commerce et de l’industrie assurant l’intérim à la culture et à la communication, Evans Lescouflair et Edwin Paraison respectivement ministre des sports et ministre des Haïtiens Vivant à l’Étranger, ont marqué de leur présence à la cérémonie..

En plus de représentants d’organismes de droits humains, d’écrivains et de responsables de médias, ont été également remarqués : l’ancienne première ministre Michèle Duvivier Pierre-Louis (septembre 2008 – novembre 2009), le dirigeant politique Serge Gilles de la plateforme politique Alternative, l’ancien ministre de la justice et de la sécurité publique Paul Denis sous le dernier gouvernement de René Garcia Préval / Jean Max Bellerive.

.
« Il est parti trop tôt » en dépit de ses 80 années de vie”, estime le sénateur de la Grande Anse (Sud-Ouest), Andris Riché qui, lui aussi venu rendre un dernier hommage à Jean-Claude Bajeux, croit nécessaire de tirer des leçons des expériences du militant [rh rc apr 10/08/2011 14:20]