Haiti : Réactions officielles après le décès de l’écrivain et défenseur des droits humains Jean-Claude Bajeux

Note de presse du Bureau de Communication de la présidence haïtienne

Document transmis à AlterPresse le 8 aout 2011

Le Bureau de Communication de la Présidence salue la mémoire du Professeur Jean-Claude Bajeux, défenseur des droits de l’homme, décédé le vendredi 5 août 2011 à Port-au-Prince.

Touché par la disparition de cet homme de grandes valeurs, le Bureau de Communication de la Présidence adresse les sympathies du Président de la République, Michel Joseph Martelly, à l’intelligentsia haïtienne, à la famille éplorée, aux amis du défunt, à ses collègues du Centre Œcuménique des Droits de l’Homme ainsi qu’à la classe politique dans son ensemble.

Hérold Israël
Directeur

…………………………………..

L’OPC salue le départ d’un éminent
combattant pour la démocratie

Note de presse transmise à AlterPresse le 9 aout 2011

L’Office de la Protection du Citoyen et de la Citoyenne a appris avec infiniment de peine
la triste disparition du professeur Jean Claude Bajeux, militant de droits humains, fondateur du
Centre Œcuménique des Droits Humains (CEDH), décédé le vendredi 4 août 2011.

L’Office unit sa voix à celle de la famille des défenseurs de Droits Humains pour
partager la douleur éprouvée par sa famille et ses proches et pour saluer le départ de cet éminent
combattant pour la démocratie que vient de perdre le pays.

Que les empreintes laissées par ses innombrables actions constituent un phare
d’inspiration pour ceux qui l’ont connu ainsi que pour les générations montantes.

Que l’exemple de sa vie serve de levain dans la lutte pour la consolidation de l’Etat de
Droit et de la Démocratie en Haïti !

Port-au-Prince, le 9 août 2011

Florence Elie
Protectrice

…………………………………..

L’UNASUR salue le départ de Jean-Claude Bajeux

Note transmise à AlterPresse le 6 aout 2011

C’est avec une infinie tristesse et une profonde émotion que le Secrétariat technique de l’Union des Nations Sud-Américaines (UNASUR) en Haïti et son Représentant spécial, l’Ambassadeur Rodolfo Mattarollo, ont appris le décès de l’ancien Ministre de la Culture et militant des droits humains, Jean-Claude Bajeux, survenu le vendredi 5 août.

L’Ambassadeur Rodolfo Mattarollo, qui fut son ami, salue la mémoire de celui qui appartint à la famille de ces intellectuels lucides et héroïques des Caraïbes qui ont partagé le rêve de liberté de Simon Bolivar et lutté pour libérer leur pays de toutes formes d’aliénation et de répression. Il évoque le destin exceptionnel de celui qui, contraint à l’exil en raison de son combat contre la dictature duvaliériste, devint une véritable légende auprès de ses étudiants portoricains avant de devenir Ministre de la Culture dans son pays en 1994.

Auteur d’un brillant traité d’anthologie de la littérature haïtienne dans sa langue créole qu’il chérissait particulièrement, Jean-Claude Bajeux n’a jamais cessé, avec toute la dignité d’un intellectuel attaché aux principes fondamentaux, de se battre pour le respect des droits humains. L’Ambassadeur Mattarollo garde de lui le souvenir de la « douceur dans l’indignation » lors du retour en Haïti de l’ex dictateur Duvalier, indignation dont il avait toujours témoigné face aux injustices historiques faites au peuple de ce pays. Sa capacité d’indignation avait crû avec les années et ce qui est pour d’autres le crépuscule de la vie lui avait conféré une grandeur que son départ ne ternira pas.

Au nom du Secrétariat technique de l’UNASUR en Haïti, le Représentant spécial exprime sa plus profonde et chaleureuse sympathie à son épouse Sylvie ainsi qu’à ses parents et amis dont il partage la douleur.

Ambassadeur Rodolfo MATTAROLLO
Représentant Spécial
Secrétariat Technique UNASUR-Haïti