Haïti-Tempête Emily : Calme dans les différents départements géographiques, malgré les menaces d’intempéries

P-au-P, 4 août 2011 [AlterPresse] --- Les principales villes de province du pays présentent une situation plutôt calme, rapportent les différents correspondants de l’agence en ligne AlterPresse sur le terrain.

Avec une vitesse de 10 km/h, Emily se trouve près cotes du Sud d’Haïti et se déplace majoritairement sur les eaux.

Dans le Sud-Est, il y a déjà beaucoup de vents, le commerce fonctionne au ralenti.

Les agents de la protection civile, accompagnés de la Croix-Rouge nationale, déploient des efforts pour conscientiser les habitants sur la nécessité de laisser les maisons qui ne sont pas sûres. Les abris habituels, en particulier les écoles nationales, sont emménagés pour accueillir des personnes qui pourraient être probablement évacuées en la circonstance.

La situation est plutôt pareille dans les autres départements du Grand Sud du pays,selon les informations recueillies.

Dans la Grande Anse (Sud-Ouest), une légère augmentation des vagues maritimes est observée. Plusieurs habitants ont été évacués vers des abris offrant plus de garantie de survie.

Dans le Nord et le Nord-Est, le climat est également paisible.

Les services de protection civile, mobilisés, continuent de diffuser des messages de sensibilisation et de prévention, y compris dans les sections communales, à travers les comités d’opérations d’urgence (Cou).

De légères pluies, associées à de forts vents, ont été enregistrées, dans la nuit du mercredi 3 au jeudi 4 août, dans presque tous les 10 départements géographiques du pays, notamment dans l’Ouest, le Sud, le Centre, le Nord et le Nord-Est.

L’alerte rouge aux intempéries et conséquences (crues des rivières, inondations, éboulements, glissements de terrain, possibilités d’évacuation des personnes dans des zones à risques vers des abris plus sécuritaires) est maintenue jusqu’à nouvel ordre.

Les activités de cabotage, sur les côtes Sud et Ouest (golfe de La Gônave) sont interdites. Le trafic aérien interne, particulièrement dans le Sud, le Sud-Ouest et le Sud-Est, en direction et en provenance de la capitale Port-au-Prince, n’est pas, non plus, autorisé.

Les populations des zones à risque sont appelées à la vigilance.

Vers 9:00 locales (14:00 gmt), le ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales a décrété un congé national pour l’occasion (reste de la journée de ce jeudi 4 août 2011), en prévision des changements susceptibles de survenir dans les conditions météorologiques avec le passage de la tempête tropicale “Emily”. [rh rc apr 4/08/2011 12:25]