Español English French Kwéyol

Bicentenaire : Culture et Arts d’Haiti à l’honneur à New-York

Soumis à AlterPresse le 31 janvier 04

L’Alliance Française de New York célèbre
la Culture et les Arts d’Haïti
en commémoration du Bicentenaire de l’Indépendance
du 4 au 7 février 2004

(Avec les écrivains Dany Laferrière, Rodney Saint-Eloi, et le cinéaste Arnold Antonin)

Dans le cadre du Bicentenaire de l’Indépendance, le FIAF (French Institute/Alliance Française) présentera à New York du 4 au 7 février 2004 une série d’événements culturels, à l’occasion de la célébration du bicentenaire d’Haïti. Deux auteurs, Dany Laferrière, Rodney Saint-Eloi et le cinéaste Arnold Antonin sont invités à cette manifestation.

Les activités culturelles s’ouvriront par l’exposition de peinture Jacmel vue par quatre peintres. Cette exposition met en scène la ville de Jacmel, par le biais de quatre peintres naïfs. Les peintures révèlent la ville de Jacmel dans son quotidien, sa danse, ses paysages montagneux, ses mouvements et la musique de la mer.

Au programme, une conférence de Dany Laferrière, écrivain de renommée internationale dont la carrière a été lancée en 1985 avec la parution du roman « Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer ». Il interviendra au Tinker Auditorium le vendredi 6 février à 18h30.

Dany Laferrière est le lauréat de nombreux prix littéraires. Il a remporté le prix Carbet de la Caraïbe en 1991 pour L’odeur du café, le prix Edgar-l’Espérance pour Le goût des jeunes filles en 1993. Dany Laferrière, né à Port-au Prince en 1953, a passé son enfance à Petit-Goâve. Journaliste au Petit Samedi Soir, et à Radio Haïti, il a quitté Haïti après la mort de son ami Gasner Raymond à qui il a dédié son livre Le cri des oiseaux fous où il raconte ses derniers jours à Port-au-Prince, oeuvre qui lui a valu le prix Marguerite Yourcenar en 2001.

D’autres évènements sont proposés dont un atelier pédagogique pour l’AATF (American association of teachers of french) ainsi qu’un atelier d’écriture animé par Rodney Saint-Eloi et Annie Heminway, avec les étudiants du FIAF.

L’atelier explorera Jacmel, un des lieux légendaires et centre historique de créativité pour des générations d’artistes et d’écrivains dont René Depestre, Jean Metellus, Roussan Camille et Préfète Duffaut.

Poète et éditeur, Rodney Saint-Eloi anime depuis ces deux dernières années des conférences et des ateliers de création à l’intention des étudiants de l’Alliance française de New York. Au cours de ce séjour, Rodney Saint-Eloi lancera sa maison d’édition, Mémoire d’encrier, à l’Alliance française de New York.

Le public aura également la chance de découvrir en grande première à l’Alliance Française de New York les documentaires du cinéaste Arnold Antonin, Beauté contre pauvreté à Jalousie, Albert Mangonès, L’espace public, André Pierre, celui qui peint le beau, Courage de femmes : Benita et Merina, TIGA, Haiti, rêve, création, possession, folieÂ…

Arnold Antonin a réalisé ces films en Haïti au cours de ces cinq dernières années dans des conditions difficiles, et avec un budget limité. Les films d’Antonin, portrait, tranche de vie haïtienne, permettent de mieux comprendre Haïti et les vieux démons qui tiennent le pays en otage.

En 1988, Arnold Antonin a commencé à travailler sur support vidéo. Il a réalisé une vingtaine de films documentaires et un long métrage« Piwouli et le zenglendo ».

La Commémoration commencera le mercredi 4 février.
Pour de plus amples informations, veuillez contacter Annie Heminway hemmah@aol.com ou 212- 340-9438.