Haiti- Élections : La MOEC appelle à la conservation des acquis, alors que la fin du processus électoral est dans l’impasse

P-au-P, 19 mai [AlterPresse] --- La Mission d’observation électorale conjointe OEA/ Caricom (Moec), dont le mandat arrive à terme, souhaite la préservation des acquis en matière d’organisation d’élections et souligne le doute qui persiste sur les résultats législatifs contestés.

« En préservant les acquis et les améliorations organisationnelles et institutionnelles apportées lors de ces élections présidentielles et législatives, la crédibilité, la légitimité et l’équité, les prochains processus électoraux se verront renforcées et contribueront à la consolidation de la démocratie en Haiti », déclarent les membres de la mission, dans un communiqué transmis à l’agence d’information en ligne AlterPresse.

La rentrée de la 49ème législature haitienne (le 25 avril 2011) et l’investiture du nouveau président haïtien , Michel Joseph Martelly ( 14 mai 2011), suite aux élections générales du 28 novembre (1er tour) et du 20 mars (2ième tour), marquent globalement la fin des activités de la MOEC.

Cependant le cycle électoral n’est pas complètement bouclé. Les résultats concernant 19 candidats législatifs, soit 17 à la députation et 2 au sénat restent toujours pendants, suite à de violentes contestations populaires et des prises de positions de la communauté internationale.

« Des incertitudes subsistent concernant l’officialisation des résultats », souligne le communiqué.

Contacté par AlterPresse, un responsable du Conseil électoral provisoire (Cep) qui requiert l’anonymat déclare que « si les résultats ne sont pas encore publiés c’est tout simplement une affaire politique, étant donné que les positions des acteurs internationaux et nationaux ont des divergences sur la question ».

Une source gouvernementale a également indiquée à AlterPresse que l’actuelle présidence est en possession du dossier et devrait statuer là-dessus.

Composée de plus d’une centaine de membres, la Moec a débuté ses travaux le 3 aout (2010) tout de suite après son arrivée le 1er (aout).

Sa tache consistait a examiner les différentes phases préparatoires des scrutins, observer le déroulement des journées de votes et tous les autres aspects relatifs au processus.

C’est ce 29 mai qu’aura lieu le second tour des élections législatives dans les communes de la vallée de Jacmel (sud-est), Verettes (Artibonite/nord) et à Fonds-Verettes (Ouest).

Des situations de violence avaient empêché le déroulement du second tour des scrutins dans ces conscriptions le 20 mars dernier (date officielle de l’organisation du second des élections générales). [rh gp apr 19/05/2011 11:15]