Haiti-Elections : Mirlande Manigat aurait remporté le scrutin dans quatre départements, selon ses alliés

P-au-P., 23 mars 2011 [AlterPresse]--- La candidate à la présidence du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP), Mirlande Manigat aurait remporté le scrutin du 20 mars dernier dans quatre départements, selon un rapport de procès verbaux dressé par ses alliés.

Procès verbaux à l’appui, les sénateurs Youri Latortue, Evalière Bauplan et le dirigeant du Groupe 77 André Michel affirment, ce mercredi, dans une conférence de presse, la victoire de Mirlande Manigat sur son rival de Repons Peyizan, Michel Martelly, dans l’Artibonite (Nord), le Nord-Est, le Nord-Ouest et le Centre (Est).

La candidate du RDNP remporterait la victoire avec une forte avance sur son rival dans l’Artibonite avec 65 %, avancent les alliés de Manigat.

Dans le Nord’Est la candidate aurait obtenu 55 %, dans le Nord-Ouest 52 % et dans le Centre 52 % également.

Au lendemain des élections les deux camps avaient clamé leur victoire dans des interventions à travers les médias. L’équipe de campagne de Martelly avait fait savoir qu’elle était « confortable ».

Selon les alliés de Mirlande Manigat, la candidate aurait partagé à moitié avec son compétiteur les votes du Sud’Est en dépit d’« opérations frauduleuses », dénoncent-ils.

Même cas de figure pour le département du Nord et de l’Ouest 1, où il y aurait beaucoup d’irrégularités.

L’équipe de la candidate du RDNP affirme avoir déjà reçu entre 90 et 95 % des procès verbaux de ces départements.

Le sénateur Latortue indique qu’un mémoire, en cours de préparation actuellement, relevant les différentes failles du 2e tour dans différents départements, sera acheminé dès le jeudi 24 mars au Conseil Électoral Provisoire (CEP).

A travers ce document, les alliés de Mirlande Manigat entendent contester et réclamer l’annulation du scrutin dans les zones où il y a eu des cas de fraudes « majeurs ».

Les alliés de Manigat promettent de donner d’ici vendredi l’ensemble des données de tous les départements.

Par ailleurs, ils regrettent qu’en dépit de nombreuses mesures adoptées par les acteurs impliqués dans l’organisation des élections, le second tour n’a pas été différent du premier au niveau organisationnel.

Le Centre de Tabulation des Votes (CTV) a déjà reçu 97% des procès verbaux des élections présidentielles et législatives du 20 mars, dont 35% a déjà subi un traitement, selon le site du Conseil Electoral Provisoire (CEP) consulté par AlterPresse.

Plus de la moitié des procès verbaux, soit 16 mille 159, sont en cours de traitement. 695 sont encore attendus au Centre de Tabulation. La totalité des procès verbaux est estimée à 25 935, selon l’institution électorale.

Le dépouillement des votes a débuté depuis le 21 mars sous haute surveillance de la mission conjointe d’observation OEA/CARICOM (MOEC) et des représentants des deux candidats à la présidence, Mirlande Manigat et Michel Martelly. [sfd gp apr 23/03/2011 15 :20]