Español English French Kwéyol

Haïti-Elections : Les déplacés souhaitent un changement effectif dans leur situation

P-au-P, 21 Mars 2011 [AlterPresse] --- La population des différents sites du camp d’hébergement Tabarre Issa, souhaite que les élections législatives et présidentielles du 20 mars 2011, apporte un changement effectif en général pour le pays et, en particulier, pour ceux qui vivent depuis plus d’un an sous des tentes.

Le Camp Tabarre Issa est situé à Galette Gréffin, une localité de la commune de Tabarre (périphérie Nord). Il a accueilli au lendemain du séisme de janvier 2010, plus de 250 000 personnes, selon Concerne worldwide, l’ONG en charge du camp. Ces sinistrés sont repartis en divers sites dénommés Refugiés, Saint-Louis, Bénédiction, Accra, Canaan et CCC.

« Les élections sont bonnes pour le pays, elles nous permettront d’avoir un nouveau président, qui se penchera sur notre condition de vie précaire », espèrent l’un des déplacés du site Bénédiction, l’un des « plus méprisés du camp », ajoute-il.

Laissés pour compte, la population du camp affirme n’avoir jamais reçu la visite d’un des protagonistes du 2e tour des dernières présidentielles et législatives.

La population du Camp Tabarre Issa, appelle les candidats qui sortiront de ces élections à assumer pleinement leurs responsabilités afin de trouver des solutions aux innombrables problèmes que confronte le pays.

Le Camp Tabarre Issa est l’un des exemples de l’échec de la solution de relocalisation envisagée suite à la catastrophe par les responsables. Plus d’un an après, les sinistrés n’ont toujours pas tous été relogés dans des abris de transition.

Sur les 5 à 6 sites du camp, seule la population du site ‘’Saint-Louis’’, a obtenu des logements de transition (T-Shelter) et bénéficie de certains services de base dont l’eau potable. Le reste de la population croupit dans la misère la plus abjecte. [mm kft gp apr 23/03/2011 09 :00]