Haïti-Élections : Le candidat Michel Martelly a voté dans une ambiance de rassemblement en sa faveur

P-au-P, 20 mars 2011 [AlterPresse] --- Contrairement aux dispositions électorales, interdisant toute démonstration publique en faveur de candidats pendant le déroulement du scrutin et avant la publication des résultats par le Conseil électoral provisoire (cep), le candidat à la présidentielle Michel Joseph Martelly a accompli, ce dimanche 20 mars 2011, son devoir civique dans une ambiance empreinte de manifestation (photos, jet d’affiches, slogans pro-Martelly, etc.) sur la voie publique en sa faveur au Lycée de Pétionville (à l’est de Port-au-Prince).

Parmi les manifestants, les journalistes ont, non seulement noté la présence d’électrices et d’électeurs, mais aussi de personnes non habilitées à voter dans le centre de vote du Lycée de Pétionville, parce que leurs noms ne figuraient pas sur les listes électorales de ce centre.

De la frustration et un début de mouvement de protestation ont marqué le début des opérations du deuxième tour de scrutin (présidentiel et législatif) au Lycée national de Pétionville, où le matériel de vote n’était pas encore disponible aux premières heures de la matinée de ce dimanche 20 mars 2011, ont observé les reporters de l’agence en ligne AlterPresse.

Environ 3 heures après la mise en branle officielle des opérations, plusieurs électrices et électeurs manifestaient de l’impatience, attribuant même à “un complot” l’absence du matériel d’appoint (urnes, isoloirs, encre indélébile, formulaires de procès-verbaux du vote, etc.) pour le vote.

Après avoir voté, Martelly a esquissé un geste en signe de probable victoire au deuxième tour de scrutin du 20 mars, geste repris par ses partisans présents qui ont clamé son éventuel succès.

Dans des déclarations faites à la presse, Martelly s’est félicité du bon déroulement du deuxième tour de scrutin jusqu’au moment où il a pu voter, suivant les rapports transmis à son équipe de campagne.

Tout en remerciant les électrices et électeurs, qui lui sont favorables, pour la confiance placée en lui, Martelly les a invités à “rester vigilants”. [jsr rc apr 20/03/2011 11:45]