Caraibes FM en danger

Lettre ouverte de la direction de la station à la directrice a.i de la police Nationale d’Haiti

Soumis à AlterPresse le 25 janvier 2004

Port-au-Prince, le 21 janvier 2004

Mme Jocelyne PIERRE

Directrice Generale a.i de la Police Nationale D’Haiti

En ses Bureaux.

Madame la Directrice Generale,

La Direction Générale de CARAIBES FM croit aujourd’hui nécessaire d’attirer votre plus sérieuse attention sur le danger qui menace la station . Comme vous devez le savoir à travers les différentes structures de renseignement de la PNH, en moins de trois mois, des bandes armées ont tenté à quatre reprises de saboter et d’incendier les locaux de la radio situés à la ruelle Chavannes.

Le 13 janvier 2004, un commando lourdement armé a bousillé les émetteurs de plusieurs stations de radios et télévision à Boutilliers. Les membres de ce commando cherchaient avec hargne ceux de CARAIBES FM . Ces bandits armés, clairement identifiés par la population de ’’Gran-Ravin’’, ont particulièrement regretté de nous avoir raté.Le 18 janvier 2004 était pour nous une autre journée de cauchemar.

Aujourd’hui encore, les menaces se multiplient et selon des informations crédibles à notre disposition, des complots se trament au plus haut niveau pour incendier la radio et assassiner certains de ses journalistes. Certains dignitaires du régime, selon nos sources, n’hésitent pas à recommander l’éxécution contre nous du plan de Radio MAXIMA dans le but de nous réduire au silence.

Le danger imminent qui nous guette nous oblige à attirer l’opinion publique nationale et internationale sur ce plan macabre concocté par des esprits tortueux, des partisans du culte de la pensée unique , du pouvoir totalitaire.

Madame La Directrice Générale,

La Direction Générale de CARAIBES FM , au risque de se tromper, croit que la PNH est la seule institution devant garantir la sécurité des vies et des biens sur toute l’étendue du territoire national.Elle souhaite vous voir prendre toutes les dispositions nécessaires en vue d’assurer la sécurité de la Radio , de son personnel et des habitants du quartier.

Convaincu que l’institution policiere que vous dirigez, donnera une suite favorable à sa requête, elle vous prie d’agréer, ses respectueuses salutations.

Patrick MOUSSIGNAC

Directeur Général

c.c Secretairerie d’etat a la communication

Ambassades Etrangères Accréditées en Haïti

Presses nationale et internationale

Organismes de Défense des Droits Humains

Associations de Journalistes

Associations de medias

Ammesty international
......