Español English French Kwéyol

Haïti : La police tarde à ouvrir une enquête sur l’incendie au marché de la Croix des Bossales

P-au-P, 23 fév. 2011 [AlterPresse] --- La police n’a pas encore ouvert d’enquête sur l’incendie d’une partie du Marché de la Croix des Bossales survenu dans la nuit du 21 février, selon ce qu’a indiqué ce mercredi le porte parole de la Police Nationale d’Haiti (PNH), Frantz Lerebours.

Cet incendie dont l’origine demeure inconnue a détruit une bonne partie des « pèpè » (vêtements usagés) mis en vente dans cette section du marché.

Cependant, le responsable de communication de la mairie de Port-au-Prince, Orlson Pierre, a fait savoir que les autorités municipales ont contacté la police afin de « diligenter une enquête ».

La mairie attend les résultats d’une évaluation des dégâts, a t-il affirmé, tout en soulignant que la municipalité « n’a pas les moyens économiques » de dédommager les commerçants victimes.

Lerebours a pour sa part indiqué que la police ne s’était pas rendue sur place.

« J’ignore ce qui s’est passé…Plus ça dure, plus c’est compliqué », a-t-il reconnu parlant de cette incompréhensible lenteur des autorités policières concernées à se saisir du dossier.

Plus tôt ce mois-ci, un autre marché public, celui de la route de Frères à Pétion Ville, le marché « la Coupe », a lui aussi été incendié. Les pertes sont estimées à des dizaines de millions de gourdes.

Les incendies de marchés dans la zone métropolitaine se sont succédés ces dernières années et sont tombés très vite dans l’oubli. La lumière sur leur origine n’est jamais établie par les autorités. [kft apr 23/02/2011 15:40]