Développement durable

Culture : Une journée pour Haïti à La Villette


vendredi 18 février 2011

Paris, 18 fevr. 2011 [AlterPresse] --- Une délégation de 8 représentants de diverses institutions haïtiennes est arrivée ce 18 février à Paris pour prendre part à une rencontre samedi 19 février autour d’initiatives considérées innovantes en Haïti.

Co-organisée par l’ambassade d’Haïti en France et des organisations franco-haïtiennes, la rencontre se déroule sous le label « Haïti : Des Initiatives » et a lieu à la Place la Villette, salle Boris Vian.

Parmi les participants, on compte Daniel Elie, directeur général de l’Institut de sauvegarde du patrimoine national (ISPAN) et Olsen Jean Julien, directeur du Centre de sauvetage des biens culturels (CSBC), tous deux, anciens ministres haïtiens de la culture.

Les autres membres de la délégation sont : Colette Perodin Armenta, directrice de la Fondation Culture Création, Edouard Duval Carrié, artiste plasticien, Rosanie Moïse, directrice de Veterimed, Jean Fortin Perrin, président exécutif du Collectif de développement de Camp Perrin (Sud), Michel Simon, président de l’association Fondation Verte, et Gotson Pierre, coordonnateur du Groupe Médialternatif.

La plupart des projets retenus sont méconnus du grand public, mais importants dans le cadre du développement d’Haïti, selon les organisateurs.
Il s’agit de faciliter le dialogue avec les institutions internationales, de développer la mise en réseau et d’articuler plus efficacement les relations entre les Haïtiens de l’intérieur et de l’extérieur, expliquent-ils.

L’éducation numérique, l’éducation par les arts, l’accès Internet par le télécentre mobile, la formation à distance, la relance de la production et de la transformation des fruits, la valorisation des ressources locales et le renforcement des villages de pêcheurs figurent parmi les problématiques adressées.

Les institutions invitées exprimeront aussi leurs besoins et leurs attentes envers la communauté haïtienne résidant en France, envers les associations, les institutions françaises et internationales.

Les organisateurs de la journée de rencontres du 19 février 2011 entendent, ainsi, contribuer au processus de reconstruction de la république d’Haïti, dont une partie du territoire a été dévastée dans le séisme du 12 janvier 2010, lequel a occasionné de grandes pertes pour la république caribéenne. [apr 18/02/2011 16 :00]