Haïti-Rép. Dominicaine : Le gouvernement haïtien inquiet des opérations de rapatriements de migrants haïtiens

P-au-P, 27 janv. 2011 [AlterPresse] --- Le gouvernement haïtien exprime ses inquiétudes à propos des conditions de rapatriements des ressortissants haïtiens par les autorités dominicaines, qui violent les ententes existant sur la question entre les deux pays.

Un communiqué du Ministère des Haïtiens Vivant à l’Etranger (MHAVE), transmis à AlterPresse, fait part d’une intensification des opérations de reconduite d’haïtiens vers la frontière « sous couvert de mesures de contrôle de choléra ».

3.000 rapatriements ont ainsi été réalisés en moins d’un mois, indique la note citant les estimations rendues disponibles par les autorités dominicaines.

« Plusieurs des citoyens reconduits, [ont fait] état de brutalités, de persécutions humiliantes sur la voie publique, de séparation de familles, de pertes de biens et de marchandises », précise la note.

« Dans ce sens, les dernières opérations ont été effectuées, il faut le souligner, en dehors des normes établies par le protocole d’ accord bilatéral de décembre 1999 sur les mécanismes de rapatriements ; particulièrement, en ce qui a trait à l’horaire, l’assistance consulaire, et la possibilité d’un accueil adéquat des rapatriés aux postes frontaliers haïtiens », poursuit le MHAVE.

De plus dans la plupart des cas ces rapatriements se font dans le cadre de trafic de personnes, affirme le ministère, qui juge urgent de réviser les conditions de ces opérations.

Le MHAVE préconise un renforcement du dialogue entre les deux pays afin d’élargir l’accord de 1999 en y intégrant l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM).

Cet accord bilatéral, signé en décembre 1999 entre Haïti et la République Dominicaine, porte sur les mécanismes de rapatriements, particulièrement, en ce qui a trait à l’horaire, l’assistance consulaire, et la possibilité d’un accueil adéquat des rapatriés aux postes frontaliers haïtiens.

Le week-end dernier, le président René Préval et le premier ministre Jean Max Bellerive ont effectué une brève visite à Santo Domingo, où ils ont été reçus par le chef d’État dominicain, Leonel Fernandez.

Il n’a pas été rapporté que la question des rapatriements d’Haïtiens en dehors des normes prévues figurait à l’agenda des échanges entre les responsables des deux pays. [kft gp apr 27/01/2011 15:00]