Reportage-photo : La dernière manif de Maxime Desulmond

P-au-P., 17 janv. 03 [AlterPresse] --- Le corps de Maxime Desulmond, ancien étudiant tué par balle le 7 janvier dernier lors d’une manifestation anti-gouvernementale à Port-au-Prince, a pris part à la manifestation du 16 janvier, a dos de ses anciens camarades.

Suite à la cérémonie funéraire, à l’église du Sacré-Cœur, les étudiants ont gagné les rues de la capitale. Ils entendaient passer devant le palais national pour se rendre à Carrefour (banlieue sud) où ils devaient laisser le cadavre poursuivre son itinéraire vers Jacmel (sud-est). Mais, à quelques mètres du palais, ils ont été brutalement dispersés par la police, soutenue par des partisans du pouvoir.

Raoul Vital a suivi pour AlterPresse diverses phases des événements. Les photos ici publiées, sous copyright d’AlterPresse, constituent son témoignage. [gp apr 17/01/2004 19:50]

A l’eglise

Dans la rue

Barrage policier

Policiers et partisans du pouvoir

Dans les parages de la faculté des sciences humaines où les étudiants ont replié

Un gourdin "made in South Africa", laissé tomber par un policier

Un appel à déposer les armes et à la « délivrance »