Haïti-Élections : La Mission conjointe OEA/CARICOM condamne les récents actes de violence et lance un appel au calme

P-au-P., 26 nov. 2010 [AlterPresse] --- La Mission d’Observation Électorale Conjointe OEA/CARICOM (MOEC) déplore et condamne la montée de violence pré-électorale et lance un appel au calme, 48 heures avant le scrutin législatif et présidentiel du 28 novembre.

Dans un communiqué acheminé à l’agence AlterPresse, la mission estime que les actes de violence enregistrés « assombrissent les derniers jours de la campagne électorale ».

La MOEC condamne particulièrement les dernières confrontations ouvertes entre les partisans des candidats des partis Respè et Inite, qui ont coûté la vie à deux personnes dans la localité de Beaumont ( Sud-Ouest).

Elle convie les candidats à la présidence, les partis et les regroupements politiques, signataires du Code de Conduite Électoral (CCE) ainsi que les non-signataires, à faire preuve de leadership et de responsabilité en appelant leurs partisans au calme et en préconisant l’esprit de tolérance.

Par ailleurs, la MOEC appelle la Police Nationale d’Haiti (PNH) « à tout mettre en œuvre pour contrer cette montée de violence et prévenir des affrontements, particulièrement lors des rassemblements politiques signalés à l’avance » afin de maintenir un climat sécuritaire nécessaire aux électeurs pour exercer leur droit le jour du vote. [rh gp apr 26/11/2010 10 :45]