Español English French Kwéyol

Haïti-Élections : Affluence dans les centres de distribution de Cartes d’Identification Nationale

P-au-P, 23 nov. 2010[AlterPresse] --- La population afflue dans les centres de distribution de Cartes d’Identification Nationale (CIN), afin de retirer ce document qui lui permettra de prendre part aux élections législatives et présidentielles du 28 novembre, constate AlterPresse.

Des centaines de personnes sont quotidiennement massées devant les bureaux indiqués par l’Office Nationale d’Identification, en espérant obtenir la carte, qui ne servira pas uniquement pour les élections.

C’est le calvaire pour les personnes qui attendent des heures sous le soleil, alors que le centre installé depuis le 13 novembre au commissariat de Pétion-ville (périphérie est) ne parvient à distribuer qu’une moyenne de 300 cartes par jour.

Parmi ceux qui sont en quête d’une carte, certains se disent prêts à aller voter, d’autres non.

« J’irai voter, quelque soit la situation. J’aurai seulement besoin d’un peu d’eau » pour étancher la soif que provoquera à coup sur la chaleur, déclare Yolande, une femme d’âge mur, qui cherche à maintenir sa place malgré une bousculade.

« S’il doit y avoir une telle houle le 28 novembre, je ne voterai pas », affirme pour sa part la jeune Nerlande qui vient tout juste d’avoir 18 ans.

« J’ai l’intention de me rendre aux urnes, si le choléra me m’atteint pas », confie un autre citoyen.

L’épidémie de choléra qui frappe le pays depuis plus d’un mois a déjà fait 1344 morts, selon les chiffres officiels.

« Je fais tout cet excès, juste pour avoir ma carte qui me sera utile pour gérer certains dossiers administratifs », indique Robenson.

« Les autorités feraient mieux de se préoccuper de l’épidémie de choléra avant de penser aux élections » ajoute-t-il.

Dodline, qui vient d’être majeure, se réjouit à l’idée de pouvoir être en possession de sa CIN, mais n’est pas prête à se faire bousculer pour pouvoir remplir son devoir de citoyen le 28 novembre.

A coté d’elle, une femme lance qu’elle votera « le Bon Dieu et personne sur terre ». « Je veux avoir ma carte juste pour m’identifier », avance-t-elle.[rh gp apr 23/11/2010 00:30]