Haiti-Recontruction : Vers une « économie humanitaire » (Vidéo)

Enquête

Dans le cadre du partenariat médiatique « Ayiti Je Kale »*, dont AlterPresse fait partie

P-au-P., 13 nov. 2010 [Ayiti Je Kale / AlterPresse]--- Une « économie humanitaire » ou « économie d’urgence » tend à s’installer en Haiti avec les programmes de « cash-for-work » mis en œuvre par diverses agences internationales après le séisme dévastateur du 12 janvier.

Il s’agit d’emplois temporaires susceptibles de verrouiller le pays dans une « approche humanitaire » et une dépendance à l’aide, estiment des économistes.

Sur le terrain, il y a un décalage croissant entre ce que les gens pensent qu’ils peuvent faire en tant que citoyens et ce qui se passe en réalité. C’est ce que montre ce vidéo réalisé par l’équipe de Ayiti Kale Je.

[akj apr 13/11/2010 15 :00] ……………… {* « Ayiti Kale Je » (http://www.ayitikaleje.org/

) est une initiative de partenariat médiatique en vue d’assurer des investigations journalistiques sur la reconstruction d’Haïti suite au séisme dévastateur qui a frappé le pays et fait 300.000 morts et autant de blessés.

Le Groupe Médialternatif est un des partenaires de cette initiative, à travers son agence multimédia AlterPresse (http://www.alterpresse.org/), avec la Société pour l’Animation de la Communication Sociale (SAKS - http://www.saks-haiti.org/). Deux réseaux participent également : le Réseau des Femmes Animatrices des Radios Communautaires Haïtiennes (REFRAKA) et l’Association des Médias Communautaires Haïtiens (AMEKA), qui est composé de stations de radios communautaires à travers le pays.