Haïti- Choléra : Des entités de l’ONU mobilisées pour aider à limiter la propagation de l’épidémie

P-au-P, 27 oct. 2010 [AlterPresse] --- Plusieurs entités de l’Organisation des Nations Unies (ONU), se mobilisent pour aider à limiter la propagation de l’épidémie de choléra qui a fait près de 300 morts en une semaine en Haiti.

Le Ministère de la santé publique et de la population (MSPP) a bénéficié de l’appui de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans l’élaboration d’un plan national d’action pour lutter contre l’épidémie, notamment dans les départements de l’Artibonite (Nord) et du Centre (Est), ainsi que pour la région de Port-au-Prince.

Ce plan consiste, à distribuer continuellement du sel de réhydratation orale, des sachets et tablettes de purification d’eau aux familles dans toute la capitale, à renforcer les soins de santé primaires dans 80 centres de santé dans les départements concernés et à affermir un réseau de dix centres de traitement du choléra y compris huit hôpitaux destinés à traiter les cas les plus graves.

Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), a participé à la distribution de matériels hygiéniques et d’aliments à haute valeur énergique aux habitants des principales villes touchées par l’épidémie.

Pour sa part, la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation d’Haiti (MINUSTAH) a distribué 1 200 kg de chlore dans 22 villes du pays.

En plus des agences de l’ONU, des organisations internationales, telles, le Centre d’étude et de coopération internationale (Ceci), Médecins Sans Frontières (Msf), et Oxfam ont aussi apporté leur soutien aux victimes de la maladie. [rh gp apr 27/10/2010 17 : 00]