Dépêches

Haïti-Économie : Deux projets de parcs industriels pour fin 2010

Quel impact à espérer ?
jeudi 7 octobre 2010

P-au-P, 6 oct. 2010 [AlterPresse] --- Deux projets d’implantation de parcs industriels devraient se concrétiser au cours de la fin de 2010, selon une note de la Commission présidentielle tripartite de mise en œuvre de la Loi Hope (CTMO-HOPE), parue cette semaine.

Ces projets ont fait l’objet d’un accord de principe signé le 20 septembre écoulé entre les gouvernements haïtien et américain, la Société Financière Internationale(SFI) et la Banque Interaméricaine de Développement (BID).

Mais pour juger de l’impact de ces projets, « il faudrait attendre », selon l’économiste Roland Belizaire, interrogé par AlterPresse.

« Il y a un effet de conjoncture » dans l’annonce de l’implantation de ces parcs industriels, estime-t-il. A grand renfort d’annonces dans les medias, les institutions internationales veulent faire croire qu’elles donnent de l’argent en faveur du développement, explique t-il.

L’économiste souligne qu’« en général ce sont des promesses, mais dans la réalité il faudrait voir l’impact sur le développement ». « Il y a eu la Loi Hope I et II, mais tous les emplois promis ont-ils été créés ? »

Pour Roland Belizaire ces projets n’entrent pas dans le cadre d’un projet national et ne feront qu’accroitre la dépendance du pays « surtout avec la question de la main d’œuvre bon marché ».

Suivant l’accord du 20 septembre, un parc industriel sera implanté à 10 km de la capitale près du camp de relocalisés « Corail Cesselesse ». Ce parc s’étendra sur un espace de 220 hectares qui sera loué par la firme sud-coréenne Sae-A. Celle-ci promet de générer 10 000 emplois.

L’étude d’implantation est assurée par la BID et la construction du parc par la SFI. Le gouvernement américain s’engage pour sa part à fournir un appui en énergie et construire 10 000 logements dans les régions avoisinantes.

Dans le cadre du même accord, un autre parc sera implanté dans le Nord du pays. Une étude pour déterminer le site exact est en cours, selon la CTMO-HOPE, mais le financement est déjà disponible.

Une autre compagnie sud-coréenne, HANSOLL, louera l’espace et le gouvernement américain promet de contribuer au niveau de l’énergie et de construire 12 000 logements dans la région.[kft gp apr 07/10/2010 11 :30]