Dépêches

Haïti-France : Accord sur la réhabilitation de la culture nationale


lundi 28 juin 2010

P-au-P, 28 juin 2010 [AlterPresse] --- Les ministères de la culture, haïtien et français, ont signé le dimanche 27 juin 2010, une convention sur la coopération culturelle entre leur deux pays, apprend l’agence en ligne AlterPresse.

Paraphé par le ministre français de la culture, Fréderic Mitterrand, et la ministre haïtienne a. i de la culture et de la communication (Mcc), Jocelyne Colimon Féthière, le document est un arrangement administratif cadre d’un programme de réhabilitation de la culture haïtienne, appuyé par la France.
L’un des grands chantiers de ce programme est la réhabilitation du Ciné Théâtre Triomphe (établi à Port-au-Prince et non exploité depuis plusieurs années), évaluée entre 7 et 9 millions d’euros (1 euro = 55.00 gourdes ; US $ 1.00 = 41.00 gourdes aujourd’hui), selon Fréderic Mitterrand.

Une partie de cette somme a déjà été collectée à travers un concert, organisé en Bulgarie.

Une fois restauré, l’édifice deviendra un centre culturel accueillant, outre les manifestations cinématographiques et théâtrales, des expositions d’art contemporain.

Le Ciné Théâtre Triomphe, propriété de la Banque centrale en Haïti depuis une dizaine d’années, sera exploité désormais par le ministère de la culture et de la communication. L’argent, dépensé pour sa réhabilitation, sera versé à ce ministère par la Banque centrale.

« Comme ça, ils (les dirigeants du ministère de la culture) auront la possibilité de l’entretenir. C’est une façon aussi pour nous Haïtiens de signifier à tout le monde, notamment à nos partenaires de la coopération française, que nous sommes totalement engagés dans ces efforts et que nous voulons également [y] apporter la contribution nationale », a fait savoir Charles Castel, gouverneur de la Banque centrale en Haïti.

Le gouverneur de la banque centrale a aussi plaidé pour que la France installe l’alliance française et l’Institut français dans l’aire du Champs de Mars, principale place publique de la capitale Port-au-Prince, à proximité des ruines du palais présidentiel.

Dans le cadre du soutien français, des livres de la bibliothèque nationale de France seront offerts à la bibliothèque nationale haïtienne. Les livres de la bibliothèque des Frères du Saint-Esprit seront conservés, dès septembre 2010, dans un abri provisoire.

Par ailleurs, à la suggestion de l’écrivain haïtien, Frankétienne, des classiques de la littérature française seront traduits en créole haïtien. [kft rc apr 28/006/2010 9:42]