Dépêches

Pas de semences OGM en Haiti, selon le ministre de l’agriculture


jeudi 13 mai 2010

P-au-P., 13 mai 2010 [AlterPresse] --- Le ministre de l’agriculture, Joanas Gué, dément l’introduction de semences transgéniques en Haiti et déclare que l’offre faite au gouvernement par la multinationale Mosanto ne contient pas d’Organismes génétiquement modifiés (OGM).

Le gouvernement a pris « toutes les précautions avant d’accepter l’offre de la multinationale Mosanto de faire un don de 475 947 kg de semences de maïs hybride, ainsi que de 2067 kg de semences de légumes », affirme le ministre Gué lors d’une conférence de presse le 12 mai.

Le Père spiritain Jean-Yves Urfié, ancien professeur de chimie au Collège Saint Martial à Port-au-Prince, s’était alarmé à l’annonce de la distribution d’intrants Monsanto aux paysans haïtiens.

« Monsanto va ‘offrir’ aux paysans haïtiens un cadeau empoisonné », écrit le prêtre dans une déclaration qui a été reprise par AlterPresse. « Monsanto présente ce ‘don’ aux paysans haïtiens comme une aide généreuse. Mais, pour avoir le droit de resemer après, il faudra payer chaque fois des droits à Monsanto », ajoute-t-il.

« Monsanto a déjà commencé à distribuer des semences OGM de maïs dans les régions de Gonaïves, Kenscoff, Pétion-Ville, Cabaret, Arcahaie, Croix-des-Bouquets et Mirebalais », indique le Père Urfier.

Selon le ministre, Haïti n’a pas la capacité de gérer les OGM. « Je ne peux pas autoriser l’introduction en Haiti de semences "Roundup ready" ou de toute autre variété transgénique », martèle-t-il. [gp apr 13/05/2010 12 :00]