Dépêches

Haïti-Rép. Dominicaine : Carter applaudit la bonne disposition des deux pays à lutter contre la malaria et la filariose


vendredi 9 octobre 2009

P-au-P, 9 octobre 09 [AlterPresse] --- L’ex président américain James Carter a salué la bonne disposition manifestée par les autorités haïtiennes et dominicaines vis-à-vis de la lutte conjointe qu’ils devront mener contre la malaria et la filariose durant les 10 prochaines années.

Un projet pilote pour l’éradication de la malaria en Haïti et en République Dominicaine a ramené hier l’ex-président américain à Port-au-Prince, pour la 10e fois en 20 ans.

Le montant total du projet de lutte contre la malaria s’élève à 194 millions de dollars, et celui de la filariose un peu moins que la moitié, soit 45 millions de dollars.

Jimmy carter a souligné les retombées économiques positives pour les deux pays de l’action contre ces infections, reconnues pour être capables de tenir à distance les touristes et les investisseurs.

En Haïti, la prévalence de la malaria est de 6%, selon le président René Préval, et un taux égal de personnes seraient atteintes de filariose.

Au cours de cette brève visite l’ex-président Carter a rencontré le président Préval, qui conjointement avec son invité, s’est adressé à la presse.

« Entre 1955 et 1985, un grand effort a été fait sur la malaria et Haïti avait pratiquement été déclarée libérée de cette maladie », a rappelé le chef de l’État haïtien.

Le mois prochain une rencontre est prévue entre René Préval et son homologue dominicain, Leonel Fernandez, dans le cadre de ce projet qui « sera effectif immédiatement », selon Jimmy Carter. [ kft gp apr 09/10/2009 9:00]