Dépêches

Haïti/Cinéma : Deux documentaires d’Accès Médias projetés au festival du film haitien de Montréal


jeudi 24 septembre 2009

P-au-P, 24 sept. 09 [AlterPresse] --- Les courts métrages « Hip Hop, Danse Créole », réalisé par Accès-Médias et « Pasaj » produit par le Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (Garr) et réalisé par Accès-Médias, unité de production audiovisuelle du Groupe Médialternatif (GM), seront projetés, ce 25 septembre 2009, lors du Festival du film haïtien de Montréal.

Rebaptisé « Festival international du film black de Montréal », cet évènement cinématographique, qui en est à sa cinquième édition, offrira aux cinéphiles montréalais la possibilité de découvrir le cinéma haïtien et le cinéma indépendant en général.

Le métissage, la diversité culturelle, l’immigration et l’intégration sont les thèmes que consacre cette cinquième édition.

Parmi les films sélectionnés se trouvent « Pasaj » - une production du Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (Garr) réalisée par GM - et « Hip Hop, Danse Créole », deux courts métrages du Groupe Médialternatif, organisme haïtien qui gère l’agence en ligne AlterPresse. Accès-Médias, l’unité de production audiovisuelle du GM, vient d’ailleurs de lancer son site.

Réalisé par Pascal Servera et Pieter Van Eecke, « Hip Hop, Danse Créole » est un film documentaire de 20 minutes qui montre les pratiques de la danse hip hop dans les quartiers populaires de Port-au-Prince.

Pour Mario, un des danseurs participant à ce court métrage, « la danse est un art qui va au-delà de nous-mêmes. La danse est en nous. Pourquoi aimons-nous danser ? Pour ce que la danse nous donne. Parce que, quand nous dansons, nous avons la sensation d’être quelqu’un. Nous sommes tellement libres. Nous avons l’impression de voler, de voyager...!! »

« Pasaj », produit par le Garr – une plateforme d’organisations haïtiennes œuvrant sur la problématique des migrantes et migrants, particulièrement de la République Dominicaine - est un documentaire d’environ 30 minutes évoquant la situation des femmes commerçantes qui se retrouvent au cœur de la problématique des droits humains dans les marchés frontaliers haïtiano-dominicains.

Le film présente la frontière haïtiano-dominicaine comme un endroit où diverses transactions commerciales ont lieu chaque jour entre les deux pays qui partagent la même île.

Aujourd’hui, il y a environ huit endroits à la frontière où prennent corps des marchés frontaliers au moins deux fois par semaine.

La plupart des personnes actives dans ces marchés sont des femmes, qui bravent les difficultés et la violence de la zone frontalière pour mener des activités économiques indispensables pour elles.

« Pasaj » et « Hip Hop, Danse Créole » seront projetés au Cinéma ONF à Montréal, dans le cadre de ce festival lancé le 23 septembre 2009.

La cérémonie inaugurale s’est déroulée au Centre Léonardo Da Vinci en présence du cinéaste Lucien Jean Baptiste, réalisateur du film « La première étoile » qui a été projeté le même jour.

Outre les projections, des ateliers, des débats, des expositions et des colloques sont prévus lors de ce festival qui durera jusqu’au 27 septembre.

Ce festival se poursuivra au Québec jusqu’au 4 octobre avec la projection de « Vers le Sud », un long métrage de Laurent Cantet suivant un scénario de Dany Laferrière. [do mm apr 24/09/2009 11:50]