Dépêches

Haiti/Salaire minimum : Le sénat vote à son tour les objections présidentielles


vendredi 11 septembre 2009

P-au-P, 11 sept. 09 [AlterPresse] --- Le sénat a emboité le pas de la chambre des députés en votant une fixation du salaire minimum à 125 gourdes pour le secteur de la sous-traitance et 200 gourdes pour les autres secteurs, comme l’a établi le président René Préval dans ses objections à la loi portant le salaire minimum à 200 gourdes.

Avec 18 voix pour et 3 abstentions au senat, la loi sur le salaire minimum attend désormais sa publication dans le journal officiel le Moniteur.

Le mardi 15 août dernier, les députés ont approuvé les objections du président Préval, après une longue séance pour le moins survoltée.

Au début de l’année, les deux chambres ont voté la loi portant ce salaire à 200 gourdes, sans distinction pour le secteur de la sous-traitance.

Par la suite, le chef de l’État s’est opposé à sa publication, arguant à l’image du patronat que les 200 gourdes feraient fuir les investisseurs, aggravant du même coup le chômage dans le pays.

Des manifestations ont alors éclaté dans la capitale, emmenées par les étudiants de l’Université d’État d’Haïti (Ueh), rejoints plus tard par les ouvriers de la sous-traitance. [kft mm apr 11/09/2009 15:30]